samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Chine sanctionne des entreprises militaires des États-Unis pour la vente d’armes à Taiwan

Pékin, 15 septembre (Prensa Latina) La Chine a annoncé aujourd'hui des sanctions contre deux entreprises états-uniennes de l'industrie militaire, Lockheed Martin et Northrop Grumman, pour la vente d'armes à Taiwan.

Selon le ministère des Affaires étrangères, la succursale de la société Lockheed Martin de l’état du Missouri a agi comme principal entrepreneur dans la vente d’armes à l’île, tandis que la société Northrop Grumman a participé à de nombreuses reprises à ce type de transactions.
« Ignorant l’opposition déterminée de la Chine, le gouvernement des États-Unis insiste pour fournir des armes à la région chinoise de Taiwan, ce qui viole gravement le principe d’une seule Chine », a souligné la porte-parole Mao Ning.
De même, elle a indiqué que cette action « viole gravement le droit international et les normes fondamentales régissant les relations internationales, porte gravement atteinte à la souveraineté et aux intérêts de sécurité de la Chine et va encore plus loin dans la voie erronée et dangereuse de l’armement de Taiwan ».
Le ministère des Affaires étrangères chinois a réitéré que Taiwan est une partie inaliénable du territoire national et représente une affaire interne du pays asiatique qui n’admet aucune ingérence d’aucune force extérieure.
Mao Ning a exhorté la partie nord-américaine à respecter sérieusement le principe d’une seule Chine, à ne pas renforcer les liens militaires avec l’île, à cesser d’armer et de créer des tensions dans le détroit, et à ne pas soutenir les forces séparatistes.
peo/livp/jha/idm

EN CONTINU
notes connexes