samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Pologne exige des excuses pour la présence d’un nazi au Parlement canadien

Varsovie, 25 septembre (Prensa Latina) L'ambassadeur de Pologne au Canada, Witold Dzielski, a exigé aujourd'hui des excuses suite à l’invitation à la Chambre des communes du Parlement canadien d’un nazi ukrainien qui a servi dans la division SS Galicia.

Selon Dzielski, le 22 septembre dernier, les dirigeants du Canada et de l’Ukraine ont, à la Chambre des communes, salué par une ovation un membre de la SS Galicia, une unité militaire de la Seconde Guerre mondiale responsable du meurtre de milliers de Polonais et de Juifs.
Même si la Pologne est le meilleur allié de l’Ukraine, elle n’acceptera jamais de blanchir ces scélérats. En tant qu’ambassadeur de Pologne au Canada, j’attends des excuses, a écrit le diplomate sur le réseau social X (anciennement Twitter).
Le président de la Chambre des communes du Parlement canadien, Anthony Rota, s’était auparavant excusé d’avoir invité un nazi ukrainien au sein du corps législatif.
Il a souligné qu’il s’agissait de son initiative personnelle, dont les parlementaires et la délégation ukrainienne n’étaient apparemment pas au courant.
Le Cabinet du Premier ministre du Canada a imputé l’incident au président de la Chambre.
Les médias locaux ont récemment publié des photos montrant comment, lors du discours du président ukrainien Vladimir Zelensky au Parlement du Canada, les personnes rassemblées ont accueilli le nationaliste ukrainien Yaroslav Hunka, 98 ans, membre de l’unité susmentionnée.
La division ukrainienne SS Galicia a été formée par des habitants de l’ouest de l’Ukraine en 1943.
En juillet 1944, elle a été presque entièrement détruite lors de la bataille de Brody, puis elle a été rénovée et utilisée en Autriche, en Slovaquie et en Yougoslavie.
En avril 1945, elle a été retirée des troupes SS, rebaptisée 1ère Division ukrainienne et incluse dans l’Armée nationale ukrainienne, et en mai de la même année, ses troupes se sont rendues aux Britanniques et aux États-uniens.
peo/livp/mem/amp

EN CONTINU
notes connexes