samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La plus grande organisation de masse de Cuba cherche à se revitaliser

La Havane, 27 septembre (Prensa Latina) Revitaliser ses structures et s’adapter aux temps nouveaux sont des objectifs qui guident aujourd’hui le travail des Comités de Défense de la Révolution (CDR), plus grande organisation de masse de Cuba.

Lors de l’inauguration de son Xe Congrès, qui se tient au Palais des Conventions de cette capitale, le coordinateur national de l’organisation, Gerardo Hernández, a souligné que les CDR travaillent à perfectionner l’œuvre de la Révolution cubaine dans un esprit de combativité et de résistance.
Fidel (Castro) a conçu les CDR comme une organisation utile et nécessaire à toutes les étapes de la Révolution, capable d’assumer de nouvelles tâches et de contribuer à la défense du pays caribéen, a souligné Hernández, un des héros de la République de Cuba.
Il a rappelé que le pays traverse une situation complexe, marquée par les conséquences de phénomènes naturels dévastateurs, la pandémie de la Covid-19 et la recrudescence du blocus économique, commercial et financier imposé par les États-Unis à l’île
Il a expliqué que l’organisation de masse travaille sur un processus de revitalisation et de renforcement, qui comprend le changement de l’âge d’adhésion, des modifications dans les structures de quartier et la création de la condition de jeune du quartier, pour ceux qui se distinguent dans leur travail au sein de leur communauté.
Il a noté que le dixième congrès avait été précédé par un vaste processus de débats dans toute l’île, portant sur des questions liées au fonctionnement interne des CDR, à la politique des cadres de la révolution, à la surveillance révolutionnaire, à la lutte contre la criminalité et les illégalités, ainsi que l’attention portée aux jeunes et aux adolescents.
L’organisation, a-t-il précisé, a pour défi de renforcer le travail avec les familles pour inculquer aux nouvelles générations de Cubains le sens de la pertinence et de la reconnaissance des CDR, en plus de dynamiser la propagande révolutionnaire avec des ressources propres, d’encourager le travail bénévole et d’intensifier la campagne d’économie d’énergie.
Il a souligné que depuis leur création, les Comités ont été actifs dans la lutte contre la criminalité, l’illégalité, la corruption, le trafic de drogue, l’indiscipline sociale et que pour faire face à ces fléaux des détachements de vigilance seront constitués dans les communautés.
Le leader historique de la Révolution cubaine, Fidel Castro, a annoncé le 28 septembre 1960, dans un discours devant l’ancien Palais présidentiel (l’actuel musée de la Révolution), la naissance des CDR, organisation créée pour défendre la révolution alors naissante dans chaque quartier.
Le 10ème Congrès des CDR se tiendra jusqu’à demain jeudi, et sera centré sur l’analyse des problématiques de l’organisation dans une approche rénovatrice.
peo/mgt/mks

EN CONTINU
notes connexes