samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Panama et Cuba s’engagent à renforcer leur coopération en matière de santé publique

Panama, 29 septembre (Prensa Latina) Les ministres de la Santé du Panama, Luis Francisco Sucre, et de Cuba, José Angel Portal, ont signé hier un mémorandum d’accord pour renforcer la coopération bilatérale et internationale dans ce secteur.

Lors de la cérémonie, effectuée au siège diplomatique de la plus grande des Antilles dans cette capitale, Sucre a souligné que Cuba et le Panama sont deux nations sœurs, unies par de forts liens de fraternité et de solidarité et que cet accord leur permet de renforcer les capacités techniques et scientifiques en matière de prévention, de surveillance et de réponse aux urgences sanitaires.
Il a ajouté que ce mémorandum était le résultat d’un long processus de dialogue et de négociation entre les deux institutions et a remercié l’ambassadeur de Cuba sur place, Victor Cairo, pour son soutien.
Sucre a réaffirmé l’attachement des deux gouvernements à la santé de leurs peuples, en tant que droit de l’homme fondamental et à la solidarité et à la coopération entre les deux pays.
Pour sa part, Portal a expliqué que lors de cette visite « nous avons réaffirmé notre volonté commune d’approfondir les liens de coopération en matière de santé et nous avons évalué les possibilités de diversifier ces liens au profit de nos peuples ».
Au sujet du document signé, il a précisé qu’il réaffirmait la volonté de mettre en commun les connaissances et les ressources de chacun pour faire face aux nombreux défis sanitaires des deux nations et parvenir ainsi à une plus grande efficacité de leurs systèmes de santé.
Ce mémorandum vise notamment à encourager la coopération sur la base de l’échange de données d’expérience et de l’élaboration de nouvelles initiatives, ainsi qu’un meilleur accès aux technologies et leur transfert ainsi qu’au renforcement des autorités de réglementation des médicaments et des dispositifs médicaux, a-t-il ajouté.
Il favorise également le développement de programmes conjoints de soins aux patients, de capacités de formation et de gestion des ressources humaines, ainsi que l’application de produits innovants de l’industrie biotechnologique et pharmaceutique.
Au sujet des liens historiques qui unissent les deux peuples dans le domaine de la santé, Portal a mentionné la mise en œuvre du Programme Opération Miracle (traitant les problèmes ophtalmologiques de personnes vulnérables) au début des années 2000 et le fait que 841 professionnels de la santé panaméens se sont formés à Cuba.
Il a également évoqué le travail des 228 membres de la brigade médicale internationale cubaine Henry Reeve, qui sont arrivés dans ce pays en décembre 2020 pour aider à la lutte contre la pandémie de Covid-19.
Au milieu des circonstances difficiles aggravées dans l’île par la recrudescence du blocus nord-américain, grâce au développement de la science, Cuba a pu développer ses propres vaccins pour combattre la pandémie, a enfin souligné Portal.
peo/rgh/ga

EN CONTINU
notes connexes