lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

L’ONU signale une augmentation des attaques de colons contre les Palestiniens

Ramallah, 29 octobre (Prensa Latina) Une agence de l’ONU a dénoncé aujourd’hui l’augmentation des attaques de colons israéliens contre les Palestiniens en Cisjordanie au milieu du nouveau cycle de violence qui a pour épicentre la bande de Gaza.

Dans son dernier rapport sur la situation humanitaire dans les territoires occupés, le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a souligné que depuis le début de la crise actuelle, le 7 octobre dernier, les colons ont tué sept Palestiniens en Cisjordanie.
L’entité a décrit de nombreuses agressions perpétrées par ces colons juifs contre des Palestiniens.
Elle a cité à titre d’exemple les événements survenus hier à la périphérie du village d’As Sawira, où de nombreux colons ont lancé des pierres et ouvert le feu sur des civils qui récoltaient leurs oliviers.
Octobre marque le début de la saison de la récolte des olives, pour accéder aux oliveraies situées à l’intérieur des colonies, à proximité ou dans les zones militaires fermées, les agriculteurs palestiniens doivent obtenir des permis des autorités israéliennes, a-t-elle rappelé.
Cependant, depuis le 7 octobre, ces procédures ont été stoppées et, par conséquent, de nombreuses familles risquent de perdre leurs revenus tout au long de l’année, a-t-elle averti.
L’OCHA affirme que « le niveau déjà élevé de violence des colons israéliens au cours des neuf premiers mois de 2023 a considérablement augmenté depuis l’escalade des hostilités ».
Depuis lors, l’entité des Nations Unies a recensé 154 attaques de ce type.
Outre les restrictions d’accès qui touchent les agriculteurs, Israël a imposé de nombreuses restrictions supplémentaires en Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est, a-t-elle critiqué.
À cet égard, l’OCHA a précisé que les autorités militaires de Tel-Aviv avaient fermé des routes et levé d’autres postes de contrôle et barrages routiers.
La semaine dernière, le Centre israélien d’information sur les droits de l’homme dans les territoires occupés (B’Tselem) a accusé les colons d’intensifier leurs attaques contre les Palestiniens en Cisjordanie dans le but déclaré de les expulser de leurs terres.
Il y a ceux qui profitent de la situation, compte tenu de l’attention des médias sur la bande de Gaza, pour agir comme des milices et nuire aux Palestiniens en Cisjordanie, a l’organisation.
B’Tselem a également diffusé sur le réseau social X une vidéo montrant des colons vêtus d’uniformes militaires en train de tirer sur des militants israéliens et internationaux dans le village d’Al-Tuwani.
Selon des données palestiniennes, à la fin de l’année dernière, plus de 500 000 Israéliens résidaient dans l’une des 158 colonies de peuplement situées en Cisjordanie et 250 000 autres dans la zone occupée de Jérusalem-Est.
peo/mem/rob

EN CONTINU
notes connexes