lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des journalistes d’Al Mayadeen tués par des bombes israéliennes

Beyrouth, 21 novembre (Prensa Latina) Israël a transgressé sa décision de censure médiatique à Al Mayadeen et ses bombes ont tué aujourd’hui des membres de l’équipe de la chaîne pan-arabe alors qu’ils faisaient leur travail de reportage dans le sud du Liban.

En direct, le président du Conseil de direction de la plateforme, Ghassan Ben Jeddou, a déploré le martyre de la journaliste Farah Omar et du cameraman Rabee Al-Maamari des suites de la poursuite de l’agression israélienne dans le sud libanais.
La jeune journaliste Omar était apparue en direct à l’écran d’Al Mayadeen environ une heure avant les faits tragiques.
Au début de la semaine dernière, le cabinet militaire et de sécurité de Benjamin Nétanyahou a décidé de mettre fin à l’activité de la chaîne pan-arabe en Israël en exerçant des pressions sur les correspondants d’Al Mayadeen à Ramallah, Jérusalem et Gaza.
Auparavant, l’armée israélienne avait lancé un missile depuis un drone contre des professionnels des médias dans la ville de Yaroun, au sud du pays, sans faire de victimes.
Le 13 octobre, le photographe de l’agence Reuters au Liban, Issam Abdullah, a été tué par les bombardements directs des forces israéliennes près de la localité d’Alma al-Shaab.
peo/lam/Yma

EN CONTINU
notes connexes