samedi 25 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Dénonciation d’une attaque contre la culture cubaine

La Havane, 30 novembre (Prensa Latina) L’Union des écrivains et artistes de Cuba (Uneac) a dénoncé aujourd’hui une attaque contre la culture de l’île depuis sept villes des États-Unis et d’Amérique latine à travers un festival organisé par le dénommé Institut Artivisme Hannah Arendt.

Dans un communiqué diffusé sur Internet, l’Uneac a indiqué que cet événement avait pour but de présenter un peu plus d’une dizaine de productions audiovisuelles dans lesquelles l’on prétend réécrire l’histoire et fausser les réalités de cette nation caribéenne, qui, au milieu de l’hostilité croissante et soutenue des administrations nord-américaines, défend son droit inaliénable à la souveraineté, à l’autodétermination et à l’indépendance.
L’organisation, qui depuis 1961 rassemble écrivains et artistes cubains, a souligné que derrière ces actions se cachent des intérêts fallacieux, financés par des fonds, agences et fondations dépendant de Washington et des filiales à son service situés dans le sud de la Floride.
« La création artistique n’est pas au centre de la sélection, mais le positionnement médiatique choisi contre la Révolution démontre la présomption de semer une matrice d’opinion selon laquelle ces productions constituent la seule tendance possible et accessible dans le large spectre conceptuel et esthétique de l’audiovisuel cubain actuel », a déclaré l’Uneac.
Elle souligne également que ce n’est pas un hasard si les dates de la prétendue rencontre coïncident avec la convocation du Festival International du Nouveau Cinéma Latino-Américain de La Havane, espace qui mise sur un cinéma révolutionnaire, anti-impérialiste et engagé dans les destinées des plus défavorisés.
Depuis l’Uneac, nous dénonçons la manœuvre orchestrée par ceux qui aspirent à saper les piliers de la nation, tout en confirmant notre attachement aux expressions artistiques les plus authentiques, conclut le communiqué.
peo/mem/may

EN CONTINU
notes connexes