samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Prensa Latina défend le Sud Global au Sommet mondial des médias

Guangzhou, Chine, 3 décembre (Prensa Latina) Cuba a plaidé aujourd’hui pour un Nouvel Ordre International de l’Information lors du Sommet Mondial des Médias, au cours duquel Prensa Latina a défendu la voix du Sud Global.

Le président de l’agence de presse latino-américaine, Luis Enrique González, a déclaré que lors des débats de cette cinquième édition, les participants d’une centaine de pays ont évoquer le fait de donner plus de pouvoir à la communication avec l’utilisation de l’intelligence artificielle, la technologie et l’innovation.
« Cet objectif est valable, mais il faut encourager un accès équitable pour les médias du Sud Global, comme Cuba, qui sont confrontés à des restrictions, des sanctions et des blocus qui les empêchent d’utiliser de nouveaux outils », a-t-il manifesté.
Il a estimé que le Sommet offrait un cadre approprié pour un échange sur l’objectivité, la crédibilité et l’éthique face à l’escalade des fausses nouvelles sur divers supports, y compris les réseaux sociaux.
«C’est la vérité et l’objectivité que défend Prensa Latina depuis près de 65 ans face à la manipulation médiatique et à la désinformation sur Cuba», a-t-il déclaré.
González a plaidé pour une véritable coopération multilatérale qui représente de nouveaux canaux d’échange et de production conjointe d’informations.
« Comme l’a dit Fu Hua, le président de l’agence Xinhua, nous avons besoin de plus en plus de confiance et de consensus pour le progrès et le développement humain », a-t-il ajouté.
Selon González, Prensa Latina soutient l’appel à élever la confiance mondiale et à promouvoir le développement et la coopération des médias à une époque de recrudescence de la guerre médiatique à l’échelle mondiale.
À cet égard, il a salué les efforts déployés par la Chine et le président Xi Jinping pour promouvoir l’interconnexion civilisée dans le cadre de la nouvelle route de la Soie, qui, au cours de sa première décennie d’existence, a réuni quelque 240 médias dans 150 pays.
« La déclaration commune de ce cinquième sommet analyse le paysage international complexe et promeut le reflet positif en réponse aux défis mondiaux et face au besoin de paix et de développement », a-t-il manifesté.
González a plaidé pour une coopération mutuellement bénéfique, pour le bien de la civilisation et pour la construction d’un destin commun pour l’humanité.
Le Sommet mondial des médias se poursuivra jusqu’au 7 décembre prochain sur le thème «Renforcer la confiance mondiale, promouvoir le développement des médias».
peo/mem/idm

EN CONTINU
notes connexes