mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le pire est à venir, pronostic sombre pour l’Est de l’Afrique

Nairobi, 8 décembre (Prensa Latina) La présente agonie en raison des averses qui frappent l’Est africain se poursuivra et aucune date d’amélioration n’est aujourd’hui envisageable, a averti aujourd’hui dans un communiqué le Programme Alimentaire Mondial (PAM) de l’ONU.

Cette région est frappée par le changement climatique : de très peu d’eau à énormément d’eau représente un scénario catastrophique; les inondations provoquent la dévastation et avec des prévisions actuelles annonçant plus de pluie, je crains que le pire soit à venir, a déclaré le communiqué de Michael Dunford, directeur régional du PAM pour cette zone.
Les inondations dévastatrices menacent d’aggraver l’insécurité alimentaire dans l’Est de l’Afrique, alors que de fortes pluies s’abattent sur une région qui, il y a à peine un an, était aux prises avec la sécheresse, a-t-il ajouté.
Les quatre pays de la Corne de l’Afrique, à savoir l’Éthiopie, Djibouti, l’Érythrée et la Somalie, ainsi que le Kenya, sont frappés par de fortes averses après cinq saisons des pluies sans quasiement aucune précipitation.
Au cours de cette période, des millions de personnes se sont lancées sur les routes et se retrouvent réfugiés, et des milliers sont mortes de faim ou de consommation d’eau contaminée, selon les rapports officiels.
peo/mgt/msl

EN CONTINU
notes connexes