samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba confirme sa politique de respect des affaires intérieures des autres nations

La Havane, 20 décembre (Prensa Latina) Cuba ne promeut pas, ne participe pas et ne réalise pas d'actes qui constituent une ingérence dans les affaires intérieures de l'Argentine, a déclaré hier le directeur général pour l'Amérique latine et les Caraïbes du ministère des Affaires étrangères de l'île, Eugenio Martínez.

Les déclarations du diplomate interviennent après plusieurs tentatives calomnieuses visant à associer la nation caribéenne à la prétendue agitation ou préparation d’actes de vandalisme dans la République argentine.
« Le récit qui cherche à Cuba les responsables des situations internes en Argentine est une tentative ratée de trouver des causes là où il ne faut pas les chercher », a dénoncé Martínez.
Ce mardi, le ministre des Affaires étrangères Bruno Rodríguez a également démenti les accusations calomnieuses sans fondement ni preuve de la part des États-Unis selon lesquelles l’île aurait interféré dans ses processus électoraux.
Sur son compte sur le réseau social X, le ministre des Affaires étrangères a refusé que de telles accusations réapparaissent, ce qui, a-t-il déclaré, est une « totale tromperie » de la part d’un gouvernement qui s’immisce habituellement dans les affaires politiques de nombreux pays.
« Le gouvernement de ce pays (les États-Unis) persiste à diffamer. Il tente de justifier sa politique criminelle d’agression économique. Nous rejetons la pratique illégale états-unienne consistant à s’ingérer dans les affaires intérieures d’autrui », a déclaré le vice-ministre des Affaires étrangères Carlos Fernández de Cossío sur le même réseau social.
Cependant, contrairement à ce qu’ils tentent d’attribuer à Cuba, il existe une longue histoire documentée d’ingérence des États-Unis dans les processus électoraux d’autres pays, en particulier lorsque les candidats et les gouvernements s’écartent des normes exigées par Washington.
peo/livp/mem/mpp

 

EN CONTINU
notes connexes