jeudi 18 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba rejette les accusations d’ingérence dans les affaires intérieures de l’Argentine

La Havane, 21 décembre (Prensa Latina) Cuba a catégoriquement rejeté les tentatives de l'associer à la prétendue préparation d'actes de vandalisme en Argentine et a ratifié sa politique de non-ingérence dans les affaires intérieures des autres nations, ont indiqué hier des sources du ministère des Affaires étrangères.

Dans une déclaration du ministère des Affaires étrangères (Minrex) de l’île des Caraïbes, son directeur général pour l’Amérique latine, Eugenio Martínez, a dénoncé les tentatives calomnieuses d’associer Cuba à la prétendue agitation ou préparation d’actes de vandalisme en République Argentine.
« J’affirme catégoriquement que Cuba ne promeut pas, ne participe pas et ne réalise pas d’actes qui constituent une ingérence dans les affaires intérieures de l’Argentine », a déclaré Martínez.
Le discours qui cherche les responsables à Cuba des situations internes en Argentine est une tentative ratée de trouver des causes là où il ne faut pas les chercher, a considéré le responsable du ministère des Affaires étrangères de la nation caribéenne.
Selon les médias, des dizaines de milliers d’Argentins ont participé hier à une manifestation massive pour protester contre le sévère plan d’ajustement économique annoncé par le gouvernement de Javier Milei, que diverses organisations syndicales considèrent comme préjudiciable aux droits des citoyens.
peo/livp/npg/lld

EN CONTINU
notes connexes