samedi 13 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le navire Ocean Viking détenu en Italie

Rome, 1er janvier (Prensa Latina) Les autorités italiennes détiennent dans le port de Bari, dans les Pouilles méridionales, le navire de sauvetage norvégien Ocean Viking pour violation présumée de la réglementation sur le transfert de migrants, indique aujourd’hui un communiqué.

Le bateau pourrait rester amarré jusqu’à 20 jours, et ce pour la deuxième fois après une mesure similaire appliquée à la mi-novembre de l’année dernière, assure une note diffusée sur le site d’information numérique de la chaîne de télévision Rai News.
L’Ocean Viking, exploité par l’organisation humanitaire européenne SOS Méditerranée, est arrivé dimanche au port de Bari, où il a débarqué 244 migrants, et l’équipage est accusé d’avoir violé l’ordre de « se diriger sans délai, à vitesse maximale et en suivant un itinéraire direct » vers le port sécurisé assigné pour le débarquement des migrants.
En réponse à cette mesure, SOS Mediterranée, une entité ayant des bureaux en Suisse, en France, en Allemagne et en Italie, a fait valoir par l’intermédiaire d’un porte-parole que l’on peut difficilement considérer que « sauver 70 migrants en difficulté sur un bateau à 15 milles nautiques seulement serait une violation de ces instructions ».
Dans des déclarations faites le 31 décembre dernier au quotidien La Stampa, le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Piantedosi, a admis que, malgré les mesures mises en œuvre par son gouvernement en 2023, le nombre de migrants débarqués cette année s’élevait à 115 754, un chiffre bien supérieur à celui de 103 mille 846 pour l’année précédente.
peo/Jha/Ort

 

EN CONTINU
notes connexes