lundi 22 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Palestine dénonce les plans coloniaux du gouvernement israélien

Ramallah, 2 janvier (Prensa Latina) Le ministère des Affaires étrangères palestinien a dénoncé aujourd’hui les déclarations de plusieurs hommes politiques israéliens, dont le Premier ministre Benyamin Nétanyahou, sur leurs plans annexionnistes pour la bande de Gaza.

Le ministère a condamné dans un communiqué les propos de Netanyahu et des ministres de la Sécurité nationale, Itamar Ben Gvir, et des Finances, Bezalel Smotrich, connus pour leurs positions d’extrême droite et anti-arabes.
Si le premier s’est vanté d’empêcher le retour des Palestiniens au nord de l’enclave côtière, les deux autres ont préconisé le déplacement des Gazaouis vers d’autres pays arabes et le retour de colons juifs dans ce territoire.
Ces commentaires confirment nos allégations sur les véritables objectifs de l’agression israélienne, « qui se résument à se débarrasser de quelque manière que ce soit de la population de la bande de Gaza », a souligné le communiqué.
Ce plan explique l’intérêt de la droite israélienne à prolonger la guerre et augmenter l’ampleur des massacres pour faciliter le déplacement de la population à l’étranger, a-t-il affirmé.
Le ministère a averti que le gouvernement israélien copierait ce projet pour le mettre également en œuvre en Cisjordanie.
Nous appelons la communauté internationale, et en particulier les États-Unis, à rejeter ces positions racistes et extrémistes, ainsi que le terrorisme, le génocide et la répression qui en résultent contre notre peuple, a-t-il déclaré.
Ces derniers mois, les autorités et les partis palestiniens ont intensifié leurs accusations et leurs critiques contre Washington pour son soutien résolu à l’agression israélienne.
peo/lam/rob

EN CONTINU
notes connexes