jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba réitère son engagement au principe d’une seule Chine

La Havane, 16 janvier (La Havane) Le président cubain, Miguel Díaz-Canel, a réitéré hier l'engagement inébranlable de son pays envers le principe d'une seule Chine, avec Taiwan comme partie inaliénable de son territoire.

Le président de la nation caribéenne a condamné, sur son compte du réseau social X, toute forme d’ingérence dans les affaires intérieures de ce pays asiatique frère.
Dans la journée de lundi, le gouvernement chinois a souligné que Taïwan fait partie du territoire du géant asiatique et a évoqué des documents juridiques internationaux qui étayent ce statut juridique de l’île.
Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Mao Ning, a souligné que les résultats des élections dans cette région ne changeaient pas le consensus général de la communauté mondiale en faveur du principe d’une seule Chine.
« Il y a 80 ans, la Chine, les États-Unis et la Grande-Bretagne ont publié la Déclaration du Caire, qui stipulait clairement que Taiwan, le territoire chinois volé par le Japon, serait restitué à la Chine », a-t-il ajouté.
Mao a par ailleurs expliqué que l’article 8 de la Proclamation de Potsdam, signée conjointement par Pékin, Washington, Londres et l’Union soviétique en 1945, réaffirmait ces dispositions et obligeait le Japon à se rendre sans condition.
« Cette série de documents ayant un effet juridique international a jeté les bases historiques et juridiques selon lesquelles Taiwan est un territoire inaliénable de la Chine », a déclaré le porte-parole.
Selon lui, même si les deux rives du détroit n’ont pas encore été réunifiées, la souveraineté de la Chine et le statut juridique de Taiwan en tant que partie du géant asiatique n’ont jamais changé.
Les élections pour la direction de l’île ont pris fin samedi dernier par la victoire du candidat du Parti démocratique progressiste (PDP) au pouvoir, Lai Ching-te, séparatiste défenseur de l’indépendance de l’île.
peo/livp/oda/mpp

EN CONTINU
notes connexes