jeudi 25 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Alice Walker réaffirme son amitié avec Cuba

La Havane, 2 février (Prensa Latina) L’étasunienne Alice Walker, Prix Pulitzer pour l’œuvre de fiction "La couleur pourpre" (1983) et combattante pour les droits de la femme, a réaffirmé hier la grande affection qu’elle porte à Cuba.

En dévoilant un buste du romancier nord-américain Langston Hughes à La Vieille Havane, aux côtés d’une délégation des États-Unis, cette voix autorisée de la littérature universelle a exprimé que les souvenirs partagés avec l’île sont puissants, en se référant à l’hommage au Poète national de Cuba, Nicolas Guillén.
Walker a déclaré à Prensa Latina se trouver au sein de l’espace de la poésie du Palais de Lombillo pour, entre autres, honorer Guillén pour sa poésie.
Cela nous fait voir que nous avons aussi ces souvenirs de ceux qui sont partis, a-t-elle manifesté.
Sans souvenirs, nous ne pouvons pas aller de l’avant, nous devons nous souvenir de ceux qui ont été projetés plus tôt, c’est pourquoi il est important de toujours tenir compte de nos mémoires, a déclaré la militante.
Walker a précisé que, d’une certaine manière, beaucoup ont déjà rêvé de ce jour, en mentionnant l’union et la diversité entre tous.
C’est incroyable qu’aucune couleur ne manque ici, regardons-nous toutes nos couleurs, qui aurait pu rêver de ça à Cuba il y a 300 ans !, a-t-elle déclaré.
D’une certaine manière, nous devons penser que nous gagnons, ne croyez pas en la défaite, a estimé Walker devant la presse.
peo/rgh/dpm

EN CONTINU
notes connexes