mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba prévoit une croissance du tourisme d’ici 2024

La Havane, 7 février (Prensa Latina) Cuba a connu une augmentation de son activité touristique en 2023 et prévoit de croître dans ce secteur économique d'ici fin 2024, a rapporté hier le ministre du secteur, Juan Carlos García.

Selon lui, l’île n’abandonne pas l’objectif de surmonter la barrière des trois millions de visiteurs, et pour lequel il est essentiel d’augmenter la connectivité aérienne.
Il est également proposé de diversifier les marchés, de faire face aux campagnes médiatiques de discrédit contre l’île, d’améliorer les services, d’élargir les options et d’offrir des facilités et des incitations aux Cubains résidant à l’étranger, en conformité avec la politique du pays de renforcer les liens avec ses compatriotes de l’extérieur.
Intervenant lors de l’émission de radio et télévision Mesa Redonda, García a souligné que l’année dernière, la nation caribéenne a reçu 2 436 980 visiteurs, ce qui signifie une croissance de plus de 800 000 touristes par rapport à 2022.
Cuba est optimiste malgré le scénario complexe posé par le blocus des États-Unis, a-t-il déclaré en soulignant que la politique unilatérale de Washington et l’inclusion arbitraire de l’île sur la liste des pays parrainant le terrorisme affectent de manière significative l’activité touristique.
Malgré cette situation, la nation caribéenne prévoit de croître dans ce secteur en 2024, une perspective encouragée par la reconnexion réalisée en 2023 avec 32 pays à travers 50 compagnies aériennes.
García a précisé que le Canada arrive en tête de la liste des marchés émetteurs, suivi des Cubains résidant à l’étranger, de la Russie et des États-Unis, et ce y compris avec les limites du blocus de Washington.
García a affirmé que l’arrivée de visiteurs européens est également en augmentation, menée par l’Espagne, le Portugal et l’Allemagne.
En outre, les arrivées en provenance de pays d’Amérique latine comme la Colombie, le Brésil, le Venezuela, l’Argentine, le Pérou et la Bolivie sont en augmentation, et des travaux sont en cours pour récupérer le marché mexicain, traditionnel sur l’île et avec de larges perspectives, a-t-il noté.
Il a également déclaré que d’autres pays tels que la Türkiye et la Pologne se sont consolidés en tant que marchés émetteurs.
peo/livp/rgh/evm

EN CONTINU
notes connexes