dimanche 14 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Cuba remercie le Kenya pour sa coopération dans l’enquête concernant des médecins enlevés

La Havane, 26 février (Prensa Latina) Le Ministère des Affaires Étrangères de Cuba a remercié aujourd’hui le gouvernement du Kenya pour sa coopération dans l’enquête visant à clarifier la situation des médecins insulaires Assel Herrera Correa et Landy Rodriguez Hernández.

Les démarches du président de l’Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire, Esteban Lazo, lors de sa visite au Kenya et de sa rencontre avec le mandataire William Ruto ont permis d’obtenir des informations sensibles, encore limitées, qui permettront de faire la lumière sur la mort présumée des médecins en Somalie, où ils se trouvaient séquestrés.
L’envoyé spécial du président de la République de Cuba sur cette question a constaté l’esprit de coopération du gouvernement kényan et a apprécié sa compréhension de cette affaire délicate et douloureuse, a détaillé le ministère de l’île dans un communiqué.
Les informations obtenues sont actuellement traitées par les autorités chargées de suivre de près cette importante enquête.
Entre-temps, des démarches sont en cours auprès de divers gouvernements et acteurs internationaux en vue d’une coopération et d’une clarification des faits.
En milieu de mois, le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a exprimé sa solidarité aux familles des médecins face aux nouvelles tragiques, non encore confirmées, concernant leur mort présumée lors d’un bombardement.
À cette occasion, le président a réaffirmé l’engagement du Gouvernement à travailler avec les institutions concernées pour clarifier la situation.
Le chirurgien Landy Rodriguez Hernández et le généraliste Assel Herrera Correa ont été enlevés le 12 avril 2019 dans la ville kényane de Mandera, à la frontière somalienne, par le groupe somalien Al-Shabaab.
Le groupe terroriste a récemment indiqué sur son compte Telegram que les médecins cubains ont été tués par l’attaque d’un drone des États-Unis dans la ville de Jilib, région du Bas-Djouba.
Mais il n’existe toujours pas de communication officielle à ce sujet.
Pour sa part, le média Halqabsi New a rappelé que le Commandement des États-Unis pour l’Afrique avait signalé le 9 février avoir lancé une attaque aérienne contre Al-Shabaab dans la région de Yaaq Dabeyl, dans le Bas-Djouba, tuant prétendument deux militants extrémistes.
peo/ro/mpp

EN CONTINU
notes connexes