samedi 20 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les Nations Unies considèrent que le gouvernement palestinien doit être renforcé

Nations Unies, 2 février (Prensa Latina) L’ONU a considéré hier vitale la formation d’un gouvernement palestinien renforcé, capable d’administrer tout le territoire occupé, et ce suite à l’annonce de la démission du Premier ministre Mohammed Shtayyeh et de son gouvernement.

L’ONU est prête à continuer de soutenir les efforts visant à relever les défis humanitaires, politiques, financiers et sécuritaires auxquels le peuple palestinien est confronté, a affirmé Stéphane Dujarric.
Lors d’une réunion d’information, le porte-parole du secrétaire général de l’ONU (António Guterres) a déclaré qu’un gouvernement à la tête de l’ensemble du territoire palestinien occupé est essentiel pour parvenir à une indépendance totale.
L’État palestinien contigu, souverain et viable, sur la base des lignes de 1967, y compris Gaza, reste le seul moyen de parvenir à une paix durable, a souligné Dujarric.
Ce lundi, Shtayyeh a annoncé sa démission du gouvernement, sous la forte pression d’Israël et de ses alliés qui exigent des réformes du président palestinien Mahmoud Abbas.
Cette décision coïncide avec les événements politiques, économiques et sécuritaires liés à l’agression contre notre peuple dans la bande de Gaza et à l’escalade sans précédent en Cisjordanie, a ajouté Shtayyeh cité par l’agence Wafa.
Le dirigeant palestinien a estimé qu’il fallait « de nouveaux arrangements gouvernementaux et politiques qui tiennent compte de la nouvelle réalité à Gaza, des pourparlers sur l’unité nationale et de la nécessité urgente d’un consensus inter-palestinien ».
peo/npg/ebr

EN CONTINU
notes connexes