mercredi 17 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le Croissant-Rouge palestinien exige à Israël de libérer ses employés

Ramallah, 3 mars (Prensa Latina) La Société du Croissant-Rouge palestinien (PRCS) a demandé aujourd’hui à Israël la libération de 14 de ses employés détenus depuis plus de trois semaines et a tenu le gouvernement de Benyamin Nétanyahou pour responsable de leur vie.

L’occupation israélienne maintient en détention 14 membres de la PRCS, dont sept qui ont été arrêtés à l’intérieur de l’hôpital Al-Amal il y a 23 jours, a écrit l’organisme de secours sur son compte du réseau social X.
Nous exprimons notre profonde préoccupation pour la sécurité de ces personnes dont le sort reste inconnu, a-t-il souligné.
Face à cette situation, il a appelé la communauté internationale à intervenir d’urgence pour faire pression sur les autorités du pays voisin afin d’obtenir leur libération.
À plusieurs reprises, la PRCS a dénoncé les attaques de l’armée israélienne contre ses ambulances et ses centres médicaux, actions ont fait des morts et des blessés parmi le personnel et les patients.
La semaine dernière, elle a annoncé la suspension de toutes les procédures de coordination des missions médicales à Gaza pendant 48 heures parce qu’Israël n’a pas garanti la sécurité des équipes de la Société, des malades et des blessés.
À cet égard, elle a critiqué « le manque d’engagement et de respect de la part des forces d’occupation israéliennes à l’égard des procédures et mécanismes de coordination convenus avec les organismes des Nations Unies ».
peo/mem/rob

EN CONTINU
notes connexes