mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Le pape François réaffirme son appel à la négociation pour la paix en Ukraine

Cité du Vatican, 10 mars (Prensa Latina) Le pape François garde aujourd’hui l’espoir d’une "solution diplomatique pour une paix juste et durable" en Ukraine, a déclaré le bureau de presse du Vatican en clarifiant le contenu de ses déclarations à un média suisse.

Dans une récente interview accordée à la Radio et Télévision Suisse (RSI), François a repris « l’image du drapeau blanc proposé par l’intervieweur » pour « indiquer par son biais la cessation des hostilités, la trêve atteinte avec le courage de la négociation », a souligné le directeur de ce bureau, Matteo Bruni.
Parmi ses questions au Pape, le journaliste suisse Lorenzo Buccella a remis en question le fait qu’ « en Ukraine, il y a ceux qui demandent le courage de se rendre par le drapeau blanc, mais d’autres disent que cela légitimerait les plus forts. Qu’est-ce que vous en pensez ? », a-t-il questionné.
François a déclaré à ce sujet que « c’est une interprétation, mais je crois que ceux qui voient la situation sont plus forts, ceux qui pensent au peuple, qui ont le courage de hisser le drapeau blanc et de négocier », ajoutant qu’ »aujourd’hui, il est possible de négocier avec l’aide des puissances internationales ».
« Le mot négocier est un mot courageux. Quand vous voyez que vous êtes vaincu, que les choses ne vont pas bien, vous devez avoir le courage de négocier. Vous en avez honte, mais combien de morts cela va-t-il engendrer? Négocier à temps, chercher un pays qui agisse comme médiateur », a manifesté l’évêque de Rome.
Le pape a donné comme exemple l’offre faite dans ce sens par le gouvernement de Turkiye, afin de négocier pour mettre fin au conflit en Ukraine, après quoi il a estimé que « n’ayez pas honte de négocier avant que les choses ne s’aggravent ». « Négocier n’est jamais une capitulation », a-t-il ajouté.
« L’espérance du Pape est et reste la même que celle qui a toujours été répétée ces dernières années » en faveur de « trouver ce peu d’humanité qui nous permette de créer les conditions d’une solution diplomatique à la recherche d’une paix juste et durable », a ajouté le porte-parole du Vatican.
peo/oda/Ort

EN CONTINU
notes connexes