lundi 15 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Un juge argentin demande le rapatriement de d’un avion utilisé dans le cadre du Plan Condor

Buenos Aires, 10 mars (Prensa Latina) Le juge Sebastián Casanello a demandé le rapatriement d’Uruguay d’un avion de la marine argentine utilisé pour le transfert des détenus-disparus pendant la dernière dictature civique et militaire dans ce pays (1976-1983), rapporté aujourd’hui le journal Página 12.

Selon ce média, Casanello a pris cette décision en considérant que l’aéronef était l’instrument avec lequel un crime a été commis dans le cadre du plan Condor, mis en œuvre par les États-Unis et les régimes militaires du continent pour la persécution, l’espionnage, la répression et l’extermination de leaders politiques, de formations de gauche et de mouvements populaires.
Le Hawker Siddeley HS-125 modèle 400 B a été incorporé par la marine en 1971 et remplissait des fonctions exécutives, mais selon des archives trouvées au Paraguay il a également été utilisé dans l’échange de prisonniers d’un pays à l’autre.
« La récupération de l’aéronef, utilisé pour commettre des crimes contre l’humanité, contribuera à la reconstitution des faits et à l’établissement de la vérité autant qu’à la réalisation du droit pénal matériel », a déclaré Casanello.
L’avion a été utilisé pendant la guerre des Malouines et a cessé d’appartenir à la marine en 1987 quand il a été vendu à une entreprise locale puis à des compagnies uruguayennes.
Il appartient actuellement à Airwolf SRL et est abandonné depuis 2008 à l’aérodrome Angel S. Adami, connu comme l’aéroport de Melilla, dans le département de Montevideo.
peo/ode/gaz

EN CONTINU
notes connexes