vendredi 12 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Diaz-Canel dénonce l’ingérence des états-Unis dans les affaires de Cuba

La Havane, 19 mars (Prensa Latina) Le président de Cuba, Miguel Diaz-Canel, a dénoncé aujourd’hui l’ingérence du gouvernement des États-Unis dans les affaires intérieures de son pays et les tentatives de déstabiliser la tranquillité des citoyens.

Dans une courte conversation avec la presse après l’ouverture de la Foire informatique 2024, le mandataire a souligné que les porte-parole du pays nord-américain ont un comportement autoritaire et méprisant envers le peuple cubain.
« Nous n’avons pas à rendre de comptes au gouvernement américain parce que nous sommes une nation libre et indépendante qui continuera à faire la Révolution, malgré la recrudescence du blocus et l’inclusion injuste de Cuba dans la liste des pays qui parrainent le terrorisme », a ajouté Diaz-Canel.
Il a également souligné que Informatica 2024 constitue un exemple de la façon dont son pays mise sur un développement souverain et ce rendez-vous sert, a-t-il manifesté, à montrer les progrès de la plus grande des Antilles dans le secteur des technologies de l’information et des communications (TIC) ces dernières années.
« La Révolution est très solide et les Cubains sont pleinement conscients de ce que signifie ce processus, malgré l’asphyxie économique et l’intoxication médiatique par laquelle les États-Unis ont l’intention d’intervenir ici et profitent pour cela de tout événement interne comme les manifestations pacifiques qui ont eu lieu récemment et auxquelles nous portons attention par le dialogue afin de continuer à chercher des solutions à la situation difficile que vit l’île », a exprimé le président.
peo/ro/cdg

EN CONTINU
notes connexes