samedi 18 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

La Hongrie prévient que le réarmement ukrainien accroît la menace d’une guerre mondiale

Budapest, 23 avril (Prensa Latina) L'Union européenne (UE), les États-Unis et l'OTAN rivalisent pour fournir davantage d'armes à l'Ukraine, mais augmentent ainsi le risque d'un conflit direct avec la Russie et d'une guerre mondiale, a considéré hier le ministre des Affaires étrangères hongrois, Péter Szijjártó.

Après l’approbation par le Congrès états-unien du plan d’aide à l’Ukraine, les hommes politiques européens favorables à la confrontation cherchent à rattraper le temps perdu, a déclaré Szijjártó lors d’une réunion des ministres des Affaires étrangères et de la Défense de l’Union Européenne au Luxembourg.
De nouvelles livraisons d’armes et des milliards d’euros sont désormais à l’ordre du jour, a déclaré le chef de la diplomatie hongroise sur sa page Facebook.
Á Bruxelles, siège de l’UE, on renforce la préparation à une nouvelle conflagration mondiale, a considéré le ministre qui a appelé à l’arrêt de ce processus, a rapporté la télévision de la capitale.
Aujourd’hui, l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN), les États-Unis et l’UE se disputent le droit de coordonner le réarmement de l’Ukraine, au lieu de se concentrer sur le renforcement de la paix et la recherche de solutions diplomatiques, a dénoncé le ministre hongrois.
Lors de la réunion à Luxembourg, les ministres de la Défense et des Affaires étrangères de l’UE abordent le conflit en Ukraine, notamment l’envoi de systèmes anti-aériens, ainsi que l’utilisation des avoirs russes gelés pour aider Kiev.
Samedi dernier, la Chambre des représentants des États-Unis a approuvé un programme d’aide de 23,3 milliards de dollars pour reconstituer les services de défense destinés à l’Ukraine et de 13,8 milliards de dollars pour acheter des systèmes d’armes avancés pour ce pays.
En outre, il alloue 11,3 milliards de dollars supplémentaires aux opérations étasuniennes dans la région, alors que Moscou avertit que le réarmement de l’Ukraine ne fera qu’étendre davantage la confrontation.
peo/livp/mem/to

 

EN CONTINU
notes connexes