lundi 20 mai 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Des gangs vandalisent le siège du quotidien haïtien Le Nouvelliste

Port-au-Prince, 27 avril (Prensa Latina) Les membres des gangs qui terrorisent aujourd’hui la capitale haïtienne ont occupé les bureaux du quotidien Le Nouvelliste, laissant inutilisables plusieurs équipements, en plus de voler du mobilier et les matières premières nécessaires à l’impression du quotidien.

Après plus de 125 ans d’existence du journal connu pour son indépendance, Le Nouvelliste, voulant toujours être un témoin privilégié de nos changements sociaux, continuera à informer depuis sa version numérique, souligne un communiqué du média.
Le Nouvelliste fêtera le 1er mai ses 126 ans en tant que doyen de la presse haïtienne, témoin et veilleur de l’histoire nationale et le plus ancien quotidien francophone d’Amérique.
Il naît comme Le Matin, le 1er mai 1898, sous la direction de Guillaume Chéraquit, et il prend 15 mois plus tard son nom actuel.
Il n’a fermé ses portes qu’à deux reprises, en 1915 dans le contexte de l’occupation nord-américaine puis en 2010, le tremblement de terre qui venait de secouer le pays ayant empêché sa sortie papier pendant quelques mois.
Depuis, il est devenu un multimédia avec des formats imprimé, numérique et des suppléments sportifs, culturels et de la jeunesse.
En 2022, au milieu d’une crise complexe d’insécurité et de pénurie de carburant provoquée par le blocage de gangs du principal terminal pétrolier du pays, il a suspendu son édition imprimée pendant plusieurs semaines, tout en conservant son format numérique.
peo/lam/joe

EN CONTINU
notes connexes