dimanche 16 juin 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Une résolution controversée sur les événements de Srebrenica approuvée à l’ONU

Nations Unies, 24 mai (Prensa Latina) L'Assemblée générale des Nations Unies a approuvé hier avec une courte majorité la résolution qui établit la commémoration des actes commis contre des musulmans à Srebrenica, et ce malgré les avertissements visant à éviter de nouvelles divisions.

Le projet présenté par l’Allemagne et le Rwanda a reçu 84 voix pour, 19 contre et 68 abstentions.
Après son approbation, le 11 juillet a été institué comme la Journée internationale du souvenir du génocide de Srebrenica, en référence aux événements survenus en 1995 dans cette ville bosniaque pendant les guerres des Balkans, après la désintégration de Yougoslavie.
Peu avant le vote, le président serbe Aleksandar Vucic a assuré que cette mesure ne ferait qu’ouvrir de vieilles blessures et créer un chaos politique total.
Vucic a qualifié la proposition de très politisée, ajoutant qu’elle ne contribuerait pas à la réconciliation en Bosnie et dans la région, mais qu’elle ouvrirait la boîte de Pandore.
Cependant, le président n’a pas nié les assassinats de Srebrenica et a déclaré incliner la tête devant toutes les victimes du conflit en Bosnie.
La résolution assure que la responsabilité des événements est « individualisée et ne peut être attribuée à aucun groupe ethnique, religieux ou autre ou à une communauté dans son ensemble ».
Cependant, les autorités serbes ont averti que le fait de traiter « des questions historiquement sensibles ne fait qu’approfondir les divisions et pourrait apporter une instabilité supplémentaire dans les Balkans ».
« Les divisions vont s’approfondir et la résolution provoquera l’instabilité dans la région », a déclaré Vucic.
peo/livp/npg/ebr

EN CONTINU
notes connexes