mardi 16 avril 2024 |
Prensa Latina - Qui sommes nous

| Contacter avec Prensa Latina

Agence d'information Latino-américaine
Édition française
Search
Close this search box.

Les San Remo Music Awards auront lieu à Cuba

La Havane 10 février (Prensa Latina) Les organisateurs des San Remo Music Awards (SRMA) ont assuré mercredi lors d’une conférence de presse que l’événement aura lieu à Cuba, du 5 au 10 avril malgré les tentatives de boycott orchestrées sur les réseaux sociaux.

Le directeur artistique, Jorge Luis Robaina, a réaffirmé que l’évènement avait depuis le début l’intention de renforcer les relations culturelles de l’Italie et Cuba étant donné la consommation historique de la musique de ce pays européen à Cuba.

Le festival, a-t-il attesté, vise à internationaliser les jeunes talents professionnels et amateurs par le biais du concours, conçu par le président de la partie italienne, Nicola Convertino, et prenant comme référence le célèbre festival de la chanson italienne de San Remo.

Doté de plus de 10 années d’expérience dans le domaine musical espagnole, Robaina a été chargé de mettre en œuvre le projet avec la maison des disques MusiCuba de l’Entreprise de Vidéos et Éditions Musicales (Egrem, en espagnol). 

Selon les mots de Robaina, la possibilité est née des rencontres sur le sol européen et de la marque Un puente hacia La Habana (Un pont vers La Havane) favorisant l’échange de beaucoup d’artistes internationaux et nationaux.

Ce créneau ouvert pour la musique cubaine sur  le marché international a rendu possible la rencontre des responsables et  promoteurs culturels ayant manifesté leur intérêt pour renforcer les liens avec Cuba et la musique cubaine.     

Sur la base des intérêts communs, comprenant des ambitions professionnelles et commerciales, ils ont commencé les démarches il y a deux ans pour concevoir pour la première fois le SRMA sur l’île et en Amérique Latine.

D’après Robaina, cela a animé des contacts préalables avec des représentants et des artistes étrangers, dont certains ont annulé leur participation en raison de la pression et du lynchage médiatique.

En revanche, Robaina a assuré que le festival aura tout à fait  lieu et que cela se traduisait dans la consolidation des échanges culturels entre Cuba et l’Italie comme un cadeau au peuple cubain qui mérite ce type de spectacle.

À propos des musiciens nationaux et étrangers confirmés, l’artiste annoncera plus tard les prénoms pour éviter des harcèlements similaires, ainsi que la participation de quatre lauréats des éditions précédentes. 

Aux dires du directeur du groupe Karamba, en fonction de sa définition d’origine l’événement est venu à Cuba en assumant un modèle commercial absolument gratuit. 

D’après la directrice de Exportations de l’Egrem, Yolaida Duharte, le SRMA  a des antécédents dans l’Expo de l’Italie, à Venise, en Ouzbékistan et en Tunisie. A Cuba, le concours compte sur l’appui juridique et continue la tradition de l’organisation d’autres événements pareils.  

jcc/livp/ oda/yrv

 

 

EN CONTINU
notes connexes