Agence de Presse de l'Amérique Latine

Accouchement chez les femmes âgées de plus de 35 ans

Washington, (PL) D'après une étude réalisée récemment par des chercheurs britanniques, des changements physiologiques et cellulaires associés à l'âge sont à l'origine de complications durant l'accouchement.

Des recherches précédentes indiquent que lorsque la mère dépasse l'âge de 35 ans il existe plus de possibilités que des complications durant l'accouchement se produisent.

La nouvelle étude corrobore, en plus, que la durée de l'accouchement est associée à l'âge de la mère ce qui peut entraîner des complications durant l'accouchement.

L'étude, menée par des chercheurs du King's College de Londre, constate que la probabilité d'une césarienne et le fait d'avoir recours aux forceps lors de l'accouchement est beaucoup plus élevée chez le femmes plus âgées.

Pour parvenir à ces conclusions, les experts ont réalisé des expériences chez des animaux, surtout des rats, afin d'analyser les changements physiologiques et fonctionnels qui ont lieu dans l'organisme lors de la grossesse pendant différents tranches d'âges.

Les femelles les plus âgées on montré une plus basse sensibilité à l'ocytocine, une hormone utilisée pour induire et accélérer l'accouchement en augmentant les contractions. Elles ont montré aussi des niveau de progestérone altérés ce qui provoque que la durée de l'accouchement soit plus longue.


rm/lp/lam/alb