Agence de Presse de l'Amérique Latine

En Israël, Antonio Guterres appelle à la solution des deux États

Tel Aviv, 28 août (PL) En cohérence avec la position officielle des Nations Unies, son secrétaire général, Antonio Guterres, a plaidé pour une solution, au conflit entre Israël et la Palestine, qui inclut l'établissement de deux États capables de vivre en paix et en sécurité.


Lors de déclarations à la presse, en compagnie du premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, Guterres a également réaffirmé la « réalité indéniable » du fait que Jérusalem est la ville dans laquelle se trouvent les racines des trois grandes religions monothéistes (christianisme, islam et judaïsme).

Selon des observateurs, le secrétaire général a de cette manière envoyé un message clair à l'encontre des prétentions de Tel Aviv d'annexer cette ville, occupée par Israël durant la guerre des Six Jours de 1967.

Guterres a reconnu lors de son allocution les grandes complexités qu'a devant lui le processus de paix entre israéliens et palestiniens, mission pour laquelle il s'est compromis à travailler dans la mesure de ses possibilités.

Pour que cet objectif soit atteint, il a ajouté qu'il est « nécessaire, entre autres facteurs, de parvenir à une amélioration significative des conditions économiques et sociales de vie des palestiniens ».

Le secrétaire général a par ailleurs exprimé son opposition à l'activité de construction de colonies israéliennes en terres palestiniennes (Jérusalem Est et la Cisjordanie occupée). Il a également dit son opposition aux actes de « terrorisme et de violence », ce qui a été perçu comme une critique aux actions de membres de certaines factions palestiniennes.

Guterres a de plus manifesté un engagement clair et sans ambiguïté pour la sécurité d'Israël et son rejet à toute forme d’antisémitisme.

« L'idée, l'intention ou la volonté de détruire l'État d'Israël est de mon point de vue quelque chose de totalement inacceptable », a-t-il souligné.

Il est prévu que Guterres s'entretienne demain avec le président palestinien Mahmoud Abbas.

peo/lma/mv