Agence de Presse de l'Amérique Latine

Les autorités palestiniennes rejettent la décision de Trump au sujet de Jérusalem

Ramallah, 7 décembre (Prensa Latina) Les principales autorités de Palestine se sont aujourd´hui opposé à la décision annoncée la veille par le président étasunien, Donald Trump, de reconnaitre Jérusalem comme capitale d´Israël.


Le président palestinien, Mahmud Abas, a été l´un des premiers à réagir à cette mesure.

« Par le biais de ces déplorables décisions, les États-Unis boycottent délibérément tous les efforts de paix et proclament qu´ils abandonnent le rôle de parrain du processus de paix qu´ils ont exercé lors des dernières décennies », a-t-il déclaré.

Le secrétaire général de l´Organisation pour la Libération de la Palestine (OLP), Saeb Erakat, a pour sa part jugé que « Trump a détruit la dénommée solution des deux États ».

Le Hamas, le groupe radical palestinien, a quant à lui considéré que la décision du président nord-américain « a ouvert les portes de l´enfer », et a appelé à une nouvelle Intifada (rébellion) qui débutera, selon son leader, « ce vendredi même ».

Ismael Raduan, haut responsable du Hamas, a appelé les pays arabes et musulmans à couper leurs liens politiques et économiques avec les ambassades étasuniennes puis à expulser les ambassadeurs de Washington présents sur leurs territoires.

peo/rc/lp