Agence de Presse de l'Amérique Latine

Les relations entre la Turquie et les États-Unis en sont à un point critique

Istanbul, 12 février (Prensa Latina) Le ministre des Affaires Extérieures de Turquie, Mevlut Cavusoglu, a aujourd´hui prévenu de la possibilité que son pays rompe ses relations avec les États-Unis compte tenu du soutien qu´ils apportent aux milices kurdes du nord de la Syrie.


« Les liens avec les États-Unis en sont à un point très critique, ou nous résolvons ces relations ou elles seront totalement rompues », a-t-il assuré lors d´une rencontre avec la presse dans le cadre de la réunion ministérielle Turquie-Afrique qui a aujourd´hui débuté à Istanbul.

Cavusoglu a demandé à Washington des avancées concrètes pour restaurer la confiance perdue entre les deux gouvernements, puis a accuser l´administration nord-américaine d´avoir détérioré les relations par le soutien militaire apporté aux Unités de Protection Populaire (YPG) qui opèrent dans le nord de la Syrie, et qu´Ankara considère comme un groupe terroriste.

Le chancelier a également critiqué l´abandon de la lutte contre l´État Islamique de la part des États-Unis, et ce « avec l´excuse de continuer de travailler en Syrie avec le groupe terroriste YPG », qu´ils ont toujours considéré comme « un allié de confiance » dans la zone.

peo/tgj/acm