Agence de Presse de l'Amérique Latine

L´Irak nie l´arrivée de militaires étasuniens en vue des élections

Bagdad, 5 mars (Prensa Latina) Le gouvernement irakien a aujourd´hui nié l´arrivée de troupes étasuniennes supplémentaires pour sécuriser les élections parlementaires dans trois régions, puis a précisé que la sécurité serait seulement assurée par la police et l´Armée.


Selon le porte-parole du premier ministre irakien Haider al-Abadi, ces informations sont infondées. Puis il a confirmé que ni les États-Unis, ni aucun autre pays ne participerait à l´organisation du scrutin.

Saad al Hadithi a expliqué que des experts et conseillers militaires nord-américains, ainsi que d´autres pays, se trouvent dans des bases de ce pays pour entrainer les soldats irakiens, mais qu´ils ne sont pas présents sur le terrain et ne prennent pas part aux missions de combat.

Ces derniers jours, il y a eu des rumeurs au sujet d´une proposition du Pentagone qui permettrait à ses soldats de garantir la sécurité des élections parlementaires et régionales, qui sont programmées pour le mois de mai, dans les zones à majorité sunnite que sont : Nínive, Salahuddin et Anbar.

peo/tgj/arc