Agence de Presse de l'Amérique Latine

La rougeole a tué 83 personnes en Cabinda, dans le nord de l’Angola

Luanda, 12 avril (Prensa Latina) Durant le premier trimestre de cette année, la rougeole a tué 83 personnes, enfants inclus, dans la province de Cabinda, au nord de l’Angola, a reconnu la directrice provinciale de la Santé, Carlotta Tati, selon la presse.


Quelque 3200 patients se sont rendus à la date désignée dans les hôpitaux de Cabinda, qui est une province exclave séparée par d’autres pays du reste de l’Angola.

D’après Tati, le chiffre élevé de décès est dû principalement au non-respect des calendriers de vaccination par la population.

La rougeole est la maladie qui inquiète le plus les autorités de Cabinda, a expliqué la directrice pendant l’acte d’ouverture de cette nouvelle campagne d’immunisation qui se prolongera jusqu’au 22 avril.

Cette année, Cabinda voudrait vacciner 365 mille enfants et adolescents grâce à la collaboration de 336 techniciens qui se rendent à des points fixes où se vient la population.

L’objectif national est d’immuniser 13 millions de mineurs contre la rougeole et la rubéole, et quatre millions 900 mille contre la poliomyélite, qui semblent avoir été éradiquée depuis 2012.

Pour cette campagne qui touchera les 18 provinces du pays, 54 mille 900 fonctionnaires et neuf mille équipes ont été mobilisés.

peo/tgj/ro