Agence de Presse de l'Amérique Latine

L'Iran acceptera de dialoguer avec les Etats-Unis à condition que sa souveraineté soit respectée

Téhéran, 11 juin (Prensa Latina) L'Iran n'acceptera le dialogue avec les Etats-Unis que si sa souveraineté est respectée et que la Maison Blanche abandonne son langage menaçant, affirme une déclaration émise par la chancellerie perse.


Selon le porte-parole du Ministère des Affaires Etrangères, BahramQasemi, des négociations pourraient être envisagées à condition que Washington commence à s'adresser avec respect à la nation iranienne- héritière d'une grande e t ancienne civilisation- et que soient abandonnées les menaces et les sanctions.

Cette note a été publiée sur le site web de la chancellerie pour répondre aux déclarations du président nord-américain, Donald Trump, où il se dit optimiste que Téhéran acceptera le dialogue pour parvenir à un meilleur accord nucléaire.

Le 8 mai dernier, Trump a annoncé que son pays se retirait du Plan Intégral d'Action Commune, la convention signée en 2015 par l'Iran, la Russie, les Etats-Unis, le Royaume-Uni, la Chine, la France et l'Allemagne.

Les articles de ce pacte définissent les limitations au programme nucléaire iranien quant à une éventuelle utilisation de celui-ci à des fins d'armement, en échange de la levée des sanctions.

Le magnat du parti Républicain, affirme que Téhéran ne respecte pas ces articles et continue à développer son plan d'armement nucléaire alors que les experts de l'Organisation Internationale de l'Energie Atomique et les autres signataires de ce pacte affirment le contraire.

peo/tgj/arc/cvl