Agence de Presse de l'Amérique Latine

L’Équateur célèbre le 59 ème anniversaire de l’Agence d’Information Prensa Latina

Par Sinay Céspedes Moreno

Quito, 18 juin  (Prensa Latina)Intellectuels et journalistes d’Équateur se sont joints aux membres de la mission diplomatique de Cuba à Quito pour célébrer les 59 années d’existence de l’Agence d’Information Prensa Latina.


Des représentants de différents médias d’Équateur se sont réunis à cette occasion et ils ont été accompagnés par d'autres professionnels de l’information qui, à un moment ou à un autre, ont prêté leur collaboration et dont les articles sont publiés dans la section intitulée ’Signatures Choisies” par PL, sigle sous lequel l’Agence est connue à Cuba et dans le monde entier.

Organisée par l’ambassade cubaine et le bureau de Prensa Latina à Quito, cette commémoration a été l’occasion de retracer l’historique de l’agence, depuis sa fondation en 1959, par Ernesto “Che” Guevara et le journaliste argentin Jorge Ricardo Massetti, dans le but de faire connaître la réalité et les réalisations de la jeune révolution cubaine confrontée aux attaques des grands conglomérats de l’information.

Toutes les personnes présentes se sont accordées pour souligner l’objectivité caractéristique de cette Agence qui a des correspondants dans 40 pays (la majorité en Amérique Latine) et dont le siège est à La Havane, d’où elle diffuse des informations concernant tous les pays avec le plus grand souci d’objectivité.

Cette cérémonie a fourni une occasion idéale pour rendre hommage au travail de l’antenne locale de Prensa Latina à Quito, ce dont se sont chargées  la Corporation pour la Promotion Culturelle et Touristique Procultur et l’émission radio “Traces de notre Identité”, de la Maison de la Culture Équatorienne Benjamin Carrion.

“Les travailleurs de la Culture, du patrimoine et de l’Identité (artistes, artisans, enquêteurs et intellectuels), représentés ici par Procultur, reconnaissent en Prensa Latina un important référent  de la communication participative, un modèle d’intégration faisant preuve d’une vision large et ouverte de l’actualité qu’elle présente toujours avec savoir-faire  et dans le respect de sa juste dimension”.

Dans une missive remise aux correspondants de Prensa Latina basés à Quito, l’anthropologue Yumac Ortiz, directrice de Procultur, a également souligné  que l’Agence permet de se faire entendre à ceux qui n’ont pas droit à la voix, aux organisations et aux mouvement sociaux, ainsi qu’à la diversité pluriculturelle et pluriethniques des peuples, ce qui leur permet de sauver leur mémoire historique, leur identité et assure ainsi leur développement.

L’ambassadeur de Cuba en Equateur, Rafael Dausa, a, lui aussi, loué le travail des communicants de l’Agence, tout comme leur souci d’objectivité et le professionnalisme avec lequel ils traitent l’actualité mondiale et donnent de la visibilité à de nombreux évènements que les grands média évitent ou passent sous silence.

Cette cérémonie pour les 59 ans de Prensa Latina, accompagnée de bonne musique et de la voix du chanteur et acteur cubain Ovidio Gonzalez, s’est terminée par un toast en la santé de l’Agence et des souhaits sincères pour qu’elle se fortifie et se développe dans les années à venir en restant toujours fidèle à ce qui est sa devise :” Le service de la vérité”.

peo/tgj/scm/cvl