Articles

L´Armée libanaise dénonce des violations israéliennes de la souveraineté maritime

Beyrouth, 15 octobre (Prensa Latina) Les autorités du Liban ont dénoncé de nouvelles violations israéliennes de leur souveraineté maritime, en flagrante transgression de résolutions internationales.


Un communiqué de l´Armée fait part du fait qu´un navire militaire du régime de Tel-Aviv est entré dans les eaux territoriales libanaise vendredi dernier, se positionnant durant près de cinq minutes face à la localité côtière de Ras al-Naqoura au sud du pays.

Il y est également signalé que samedi, un autre bateau israélien a également dépassé la démarcation maritime libanaise lors de plus de deux minutes.

Une déclaration des autorités locales précisent que ces violations, qui mettent en danger la stabilité de la zone géographique, ne passent pas inaperçues aux yeux des Forces Provisoires de l´ONU au Liban (Fpnul).

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies a prolongé la présence de ses casques bleus à la frontière entre le Liban et Israël, en vertu des résolutions 1701, adoptée en 2006, et 2373 de cette année.

Lors de ces deux mandats de l´organisme mondial les manquements au respect de ces résolutions de la part de Tel-Aviv sont légions, violant fréquemment les espaces aérien, maritime et y compris terrestre, dans des sortes de provocations dangereuses pour la stabilité de la région.

Les armées israélienne, libanaise et la Fpnul ont régulièrement des réunions dans le but de coordonner des actions de chaque partie, même si l´entité sioniste ne respecte pas tous les accords.

Près de 10 mille 500 casques bleus, provenant de 41 pays membres des forces de paix, sont déployés à la frontière entre les deux pays depuis 2006, lorsque Tel-Aviv a lancé sa plus récente invasion contre le pays des cèdres.

peo/ga/arc