Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba et les Grandes Ligues étasuniennes de baseball signent un accord

La Havane, 20 décembre (Prensa Latina) La Fédération Cubaine de Baseball (FCB) et les Grandes Ligues des États-Unis (MLB) ont trouvé un accord pour normaliser les recrutements de sportifs de la nation caribéenne par des entités de ces compétitions nord-américaines.


"À compter de 2019, les 30 équipes des Grandes Ligues pourront recruter des joueurs de baseball sur le sol cubain. De fait, ceux qui émigreront après cette date, à la recherche d´agences indépendantes dans d´autres pays, se verront refuser la signature de contrat avec des équipes étasuniennes", précise une note de presse de la FCB.

L´accord est également approuvé par l´Association de Joueurs de la MLB (MLBPA), et dans lequel seront pris en compte tous les joueurs de baseball cubains associés à la FCB, qu´ils jouent dans la Série Nationale insulaire (la première division de ce sport sur l´île) ou dans le reste du système de compétions.

Concrétisé après trois années de négociation, cet accord assure une relation de collaboration stable, et non politisée, entre les MLB et la FCB.

Dans ses termes généraux, ses clauses sont similaires à celles établies par les MLB avec d´autres ligues étrangères comme la Ligue Japonaise de Baseball Professionnelle, la Ligue de l´Organisation Coréenne de Baseball et la Ligue Professionnelle de Taipei de Chine; trois des pays où la pratique de ce sport est des plus importante au niveau mondial.

Cela représente de plus un mode légitime et conforme à la pratique internationale pour que les joueurs de baseball cubains puissent pratiquer leur sport sans discrimination, avec des conditions égales au sein des Grandes Ligues, et sans se voir obligés de rompre tout type de lien avec leur pays.

L´accord prévoit que la FCB devra libérer tous les joueurs recrutés, ayant au minimum 25 ans et six ans d´expérience en Série Nationale.

La FCB recevra le paiement d´une taxe de libération, totalement indépendante du contrat obtenu par le joueur.Elle pourra ensuite libérer des joueurs qui ne remplissent pas les critères établis, mais ceux-ci seront alors recrutés en tant qu´amateurs au sein des Grandes Ligues.

L´accord précise également que les joueurs cubains qui ont émigrés vers des pays tiers, pour tenter d´intégrer par cette voie les Grandes Ligues, et qui pour diverses raisons n´ont pas atteint leur objectif, devront alors réintégrer le système compétitif insulaire pour profiter d´éventuels recrutements aux États-Unis.

Cet accord régulera la relation entre la FCB, les MLB et les joueurs cubains dès sa signature. Comme tout accord, il n´implique pas une reconnaissance rétroactive de faits antérieurs.

Il contribuera également à freiner les activités illégales comme le trafic de personnes, qui durant plusieurs années a mis en risque la vie et l´intégrité physique de nombreux jeunes talents du baseball cubain, ainsi que de leur famille.

Ce pacte adopté fait partie de l´effort destiné à continuer de renforcer la pratique et le développement de ce sport national. L´accord, considéré comme historique par le mouvement du sport cubain, aura un impact positif pour de nombreux athlètes du pays, ainsi que pour les équipes nationales et la FCB.

Jusqu´à maintenant, l´embargo de Washington contre La Havane, imposé depuis plus d´un demi-siècle, obligeait les joueurs cubains à renoncer à leur citoyenneté pour pouvoir signer avec les entités des Grandes Ligues.

Cela provoquait un exode illégal et totalement désorganisé vers des pays tiers de joueurs de baseball, dont certains ont mis leur vie en péril pour poursuivre leur rêve de jouer au sein du meilleur championnat du monde.

peo/hm/am