Agenzia di stampa latinoamericana Prensa Latina - Cuba

Installation des autorités chargées du référendum sur la proposition de nouvelle Constitution cubaine

La Havane, 29 décembre (Prensa Latina) Les 17 membres de la Commission Électorale Nationale (CEN) chargés d´organiser, de diriger et de valider le référendum du 24 février prochain sur la nouvelle Constitution de Cuba ont pris possession de leur poste dans cette capitale.


Le Capitole de La Havane, siège administratif de l´Assemblée Nationale du Pouvoir Populaire, a accueilli la cérémonie en présence de ces autorités électorales dont AlinaBalseiro est à la tête.

Les 17 membres de la CEN ont été nommés par le Conseil d´État, lequel a signalé, dans un communiqué de presse, qu´entre le 4 et 13 janvier 2019 seront désignées et constituées les commissions électorales provinciales, municipales et de circonscriptions.

Plus de huit millions de cubains sont convoqués aux urnes le 24 février prochain pour s´exprimer par le vote direct et secret sur le projetde Constitution adopté unanimement par l´Assemblée Nationale le 22 décembre dernier.

Lors d´un processus qualifié ici d´inédit, le texte a été enrichi par l´opinion populaire, et ce à la suite d´une consultation tenue entre le 13 août et le 15 novembre de cette année, avec la participation de près de neuf millions de personnes lors de plus de 133 mille réunions de quartiers, ainsi que de centres de travail et d´études.

Selon le secrétaire du Conseil d´État, Homero Acosta, sont ressorties de ces réunions, ainsi que des opinions émises par les cubains résidents à l´étranger, près de 780 mille propositions, transformées ensuite en neuf mille 600 propositions types, desquelles la moitié a été intégré d´une manière ou d´une autre dans le projet de Constitution finalement proposé.

Lors de son intervention du 22 décembre devant l´Assemblée Nationale, le président Miguel Diaz-Canel a appelé les citoyens à soutenir cette constitution qui remplacerait celle en vigueur depuis 1976.

Il a également rappelé le symbole de la date choisie pour ce référendum ; le 24 février 1895 marquant la reprise des luttes pour l´indépendance de l´île menées par José Marti.

peo/agp/wmr