Agence de Presse de l'Amérique Latine

Un bombardement de la coalition menée par les États-Unis tue 50 syriens

Damas, 11 mars (Prensa Latina) Selon une dépêche de SANA, l'Agence Nationale Syrienne, au moins 50 personnes ont trouvé la mort lors d'un bombardement aérien de la coalition menée par les États–Unis dans le nord de la Syrie.


Les sources locales que cite SANA indiquent que l'attaque a eu lieu contre le camp de réfugiés de Baghuz, dans le nord de la province de Deir Ezzor, près de la frontière avec l'Irak.

Dans cette zone, des groupes kurdes et des groupes des Forces Démocratiques Syriennes (c'est le nom qu'elles se donnent), soutenus par les États-Unis continuent à affronter des éléments de l'État Islamique (Daesh, en arabe).

La Syrie a dénoncé à plusieurs reprises le fait que les attaques de la coalition se faisaient sans aucune discrimination et, dans ce cas précis, elles ont même utilisé des bombes au phosphore contre le camp de réfugiés et non seulement contre les terroristes.

peo/tgp/pgh