Agence de Presse de l'Amérique Latine

Silvio Rodríguez: 100ème concert de quartier!

Par Liz Arianna Bobadilla León

La Havane, 4 avril (Prensa Latina) Depuis l'antiquité, le chiffre 100 a été doté de plusieurs dons et significations, entre autres celui de pouvoir transformer l'impossible en réalité et transmettre ainsi une énergie positive. L'interminable tournée du chanteur cubain Silvio Rodríguez en est la preuve.


Initié en 2010, ce périple musical à travers les quartiers périphériques de La Havane et les provinces de la Plus Grande des Antilles, en est arrivé au 100ème concert. Il a réussi à porter et à faire jaillir la culture dans toutes les communautés en remettant à la mode les anciennes chansons et en faisant de la "trova" une façon toujours nouvelle de créer des liens dans le peuple et par le peuple.

Au dire de Silvio Rodríguez, beaucoup de personnes "invisibles mais essentielles" ont permis la réalisation de ce projet et, lors d'un récital donné dans le quartier de Jesús del Monte (l'une des localités de  la municipalité "Diez de Octubre" touchées par la tornade du 27 janvier) Silvio a tenu à évoquer le souvenir des intellectuels et artistes invités à certains de ces concerts.

Il est impossible d'oublier toutes ces personnes pleines de talent dans toutes sortes de disciplines artistiques, toutes ces personnes que nous voulons remercier, dont nous sentons encore la présence, et qui sont parties, mais ne nous ont jamais abandonné, comme le poète et professeur Guillermo Rodríguez Rivera, l'écrivain Jaime Sarusky, l'acteur Carlos Ruíz de la Tejera, le génial Santiaguito Feliù, et tant d'autres, a déclaré Silvio Rodríguez au journal digital Cubadebate.

Lors de ce 100ème concert, ce célèbre auteur-compositeur-interprété a reçu le Sceau d'Honneur pour le 500ème anniversaire de la fondation de la ville de San Cristóbal de La Habana. Il est la première personnalité à recevoir cette distinction qui reconnaît ainsi son apport au développement social et culturel de la capitale.

Dans chacun de ses concerts, le "trovador" ( trouvère-chanteur) chante de nouvelles chansons et reprend les anciennes, les plus connues: de vrais cadeaux offerts aux cubains et aux étrangers,  dont certains suivent ces événements à travers La Havane et tout le long de l'ile.

Habitué à jouer devant de petits  groupes et de grandes foules, ce type de concert -conçu à l'origine pour une seule et unique représentation- s'est transformé au fil du temps en un projet extrêmement gratifiant et enrichissant pour Rodríguez qui, pour le moment, n'envisage même pas d'y mettre fin.

D'autres artistes tentent, et ont tenté comme lui -et avant lui- de sortir des salles  de théâtre et des scènes de spectacle pour se rapprocher du public et, à son avis, il faut continuer, il faut continuer à promouvoir ces  espaces de concert publics qui mettent la musique, le cinéma, la danse, le théâtre à la portée de tous.

Après plus de quarante ans de carrière musicale, Rodríguez a composé au moins cinq cent soixante chansons et sorti une vingtaine d'albums. Il est connu dans le monde entier et est devenu l'un des chanteurs les plus importants en langue espagnole.

Avec Ernesto Lecuona, il est considéré comme le meilleur compositeur cubain du XXème siècle. Il a reçu le prix du meilleur chanteur hispano-américain et, en 1997, il a été nommé "Artiste UNESCO pour la Paix.

peo/mv/lbl