Agence de Presse de l'Amérique Latine

Proclamation de la nouvelle Constitution par le Parlement de Cuba

La Havane, 10 avril  (Prensa Latina) La nouvelle Constitution de Cuba a été proclamée aujourd'hui lors d'une session solennelle de l'Assemblée Nationales du Pouvoir Populaire (ANPP, Parlement), 150 ans après l'approbation de la première Constitution de Guáimaro, le 10 avril 1869.


Cette session solennelle s´est tenue au Palais des Conventions de La Havane exactement 150 ans, jour pour jour, après le consensus du 10 avril 1869 qui fut signé à Guáimaro, province de Camaguey, et qui est la première Constitution de la République alors que la lutte contre le pouvoir colonial espagnol faisait rage.

La nouvelle Constitution, qui remplace la Constitution de 1976, entre en vigueur ce mercredi à partir du moment où paraîtra sa publication dans la Gazette Officielle de la République, comme il est stipulé dans les dispositions finales de ce texte approuvé par  l'Assemblée le 22 décembre dernier.

Cette nouvelle Loi des lois, ratifiée dans les urnes le 24 février par presque sept millions de cubains - soit 86,5 pour cent des votants-,  est une Constitution moderne et en phase avec la réalité du pays.

Elle instaure des changements dans la structure de l'État, reconnaît plusieurs formes de propriété - dont la propriété privée- et l'importance des investissements étrangers; elle renforce le pouvoir populaire à partir des municipalités; elle élargit les droits et les garanties des individus et des collectivités.

Selon la vice-présidente de l'ANPP, Ana Maria Mari Machado, les centres d'études à travers le pays organiseront  des actes patriotiques pour célébrer cet évènement et on pourra entendre 21 salves de canon dans la province orientale de Santiago de Cuba et à La Havane.

De son côté, le village de Guáimaro, situé  dans la plus orientale des provinces du centre de Cuba, a été choisi pour rendre hommage aux hommes et aux femmes qui, il y a 150 ans, dotèrent la plus grande île des Antilles de sa première Constitution.

"Ce sera une journée solennelle et pleine d'émotion, avec d'autres activités que nous ne désirons pas mentionner pour que, justement, le peuple puisse ressentir pleinement cette émotion", a déclaré, il y a quelques jours, Mari Machado.

La veille, à La Havane, présentation a été faite du Livre des Constitutions qui inclut les divers textes  constitutionnels, les statuts et les lois qui ont régi  l'île entre 1812 et 2002.

Cette édition reproduit les textes originaux en fac-similé dans ses deux premiers volumes. Ceux-ci seront complétés par un troisième volume qui expliquera le processus d'élaboration et la proclamation de la dernière Constitution.

Lors de la présentation de cet ouvrage, le secrétaire du Conseil d'État de Cuba, Homero Acosta, a fait un résumé de l'histoire de toutes ces Constitutions cubaines.

Devant une audience où se trouvaient le premier vice-président des Conseils d'État et des Ministres, Salvador Valdés; le président de l'ANPP, Esteban Lazo; et la secrétaire générale de la Fédération des Femmes Cubaines, Teresa Amarella, Homero Acosta a tenu, dans sons discours, a mettre particulièrement l'accent sur la Constitution de Guáimaro (10 avril 1869) qui, a-t-il déclaré, a servi de modèle à toute la pensée constitutionnaliste cubaine.

peo/agp/lrd/cvl