Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba : une meilleure efficacité est demandée pour faire face à l´embargo

La Havane, 16 avril (Prensa Latina) Le secrétaire général de la Centrale des Travailleurs de Cuba (CTC), UlisesGuilarte, a estimé que « c´est uniquement par notre travail, avec l´apport de tous, que nous allons trouver les ressources pour sortir des conditions actuelles ».


Lors d´une conférence de presse préalable au XXIème Congrès de la CTC, qui débutera samedi, Guilarte a souligné que les travailleurs cubains sont bien conscients des affectations en termes d´approvisionnements, de matières premières et autres nécessités qui sont dues à l´embargo qu´impose le Gouvernement des États-Unis.

Il a signalé que ces derniers jours s´était intensifiée l´escalade d´ingérence de Washington, tout comme l´impact sur l´île de la recrudescence de l´embargo économique, commercial et financier imposé depuis près de 60 ans.

Il a pris comme exemple des affectations subies en raison de ces mesures unilatérales, celui d´hôpitaux de la nation caribéenne qui se trouvent avec des équipements qui ne fonctionnentpas par manque de pièces de rechange qui ne peuvent être acquises sur le marché étasunien.

Puis il a également fait référence aux sanctions annoncées par le vice-président nord-américain, Mike Pence, contre 34 embarcations de propriété ou opérant pour Pdvsa (entreprise d´État des Pétroles du Venezuela), ainsi qu´à deux compagnies additionnelles qui transportent du brut à Cuba.

Le dirigeant a informé que, tout comme les années précédentes, une campagne au niveau global est menée avec les organisations syndicales amies de la CTC pour contrecarrer les campagnes médiatiques à l´encontre de Cuba.

« De là où nous sommes, nous devons trouver cette dénommée réserve d´efficacité qui est présente à l´intérieur de notre économie, et nous devons continuer d´envoyer des messages d´unité, d´engagement et de continuité aux travailleurs », a-t-il insisté.

Guilarte a précisé que le conclave soutiendra la déclaration du Gouvernement cubain de confirmer la solidarité envers la République Bolivarienne du Venezuela et en soutien aux peuples du monde qui brandissent le drapeau de la paix et de l´indépendance, puis qui luttent contre les politiques discriminatoires.

Près de mille 200 délégués, en représentation de tous les travailleurs de l´île, dont des représentants du secteur non-étatique, assisteront à cette rencontre.

peo/jf/vbv