Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le Gouvernement étatsunien agacépar les droits syndicaux uruguayens

Montevideo, 18 juillet (Prensa Latina) Le gouvernement des États-Unis s’inquiète de l’indépendance des syndicats uruguayens et de leurs relations avec le FrenteAmplio (Alliance politique de gauche au pouvoir en Uruguay), comme le souligne un rapport diffusé mardi dans les médias locaux.


Réalisé par l’ambassade des États-Unis accréditée ici, il reconnaît les garanties fournies par les autorités uruguayennes pour les investissements étrangers, tout en laissant entrevoir que sans droits syndicaux, cela serait beaucoup mieux.

'De nombreux investisseurs étasuniens et régionaux se sont dits préoccupés par le fait que les syndicats pouvaient, légalement et sans conséquences majeures, occuper les lieux de travail et donc suspendre les opérations', exprime le document publié dans le journal de l’opposition de droite El País.

Il se fait également l’écho d´opinions du secteur privé national concernant 'l’étroite relation des syndicats avec le gouvernement actuel', et reproche aux conseils tripartites des salaires d’augmenter parfois les salaires sans trop s’inquiéter de savoir si les entreprises ont la capacité d’absorber 'les coûts plus élevés'.

Il y est également virulemment fait référence aux relations des syndicats avec le FrenteAmpliosignalant que 'depuis des années, les dirigeants communistes occupent des positions centrales dans les syndicats et au sein du Ministère du Travail'.

Le rapport 2019 sur le climat d’investissement pour l’Uruguay, publié par l’ambassade des États-Unis, s’étend à d’autres sujets pour manifester que ce pays est en train de connaître une crise dans son système éducatif, soutenant ainsi l’une des campagnes électorales des partis d’opposition de droitePartido National et PartidoColorado.

Les plateformes politiques des deux formations en vue des élections d’octobre prochain visent, si elles sont gagnées, à réduire et à éliminer les processus annuels de négociations salariales, qui constituent des droits du travail acquis il y a plusieurs décennies.

peo/mem/hr