Articles

Rafaël Correa confirme son intention de revenir en Équateur comme vice-président du pays

Quito, 22 août  (Prensa Latina) L'ancien président, RafaëlCorrea (2007-2017), a confirmé son intention de briguer le poste de vice-président aux prochaines élections équatoriennes, selon la presse locale.

 

 

"Si l'on me permet de prendre part aux élections, je présenterai ma candidature au poste de vice-président afin d'organiser une assemblée constituante et récupérer pour la patrie tout ce que l'actuel Gouvernement a détruit", a déclaré Correa.

 

Depuis la fin de son mandat, en mai 2017, Correa réside en Belgique. Il estime que, pour prouver son innocence, il devrait revenir en Équateur; malheureusement, s'il le faisait, il serait immédiatement arrêté, car les intentions du pouvoir sont de le soumettre à un procès et d'inventer des preuves pour l'inculper.

 

Raison pour laquelle, l'ancien président pense qu'il pourrait s'inscrire aux élections par procuration, ou grâce à l'aide d'un autre dirigeant politique, ou même au consulat d´Équateur enBelgique, "mais alors, peut-être dira-t-on que pour pouvoir se présenter aux élections il faut venir s'inscrire personnellement", a-t-il ajouté.

 

Durant l'entretien, Correa a souligné le fait que CS avait de fortes chances de l'emporter aux prochaines élections, et ce, malgré la persécution et la campagne de calomnies dont sont victimes les dirigeants de ce parti.

 

peo/mv/otf