Articles

Le gouvernement des États-Unis refuse d'accorder un visa au président et au chancelier iraniens pour se rendre à l´ONU

Téhéran, le 19 septembre (Prensa latina) Le président iranien Hassan Rouhani et le chancelier Mohammed Yavad-Zarif seront absents des prochaines sessions de l'Assemblée Générale des Nations Unies en raison du refus des États-Unis de leur accorder un visa.


Rouhani et son équipe devaient se rendre à New-York lundi pour la réunion annuelle de l'ONU, mais cette possibilité semble peu probable, a déclaré aujourd'hui l'agence de presse iranienne d´État IRNA.

« Si les visas ne sont pas délivrés dans quelques heures, ce voyage sera probablement annulé », rapporte l´IRNA.

Il est possible que l'une des raisons du refus de visa se base sur la décision du Département d'État nord-américain d'inscrire le chef de la diplomatie iranienne sur une liste de terroristes.

La Maison Blanche avait déjà menacé d'empêcher Zarif d'entrer aux États-Unis.

Lors de sa dernière visite à New York en juillet dernier, le chancelier n'a pu se rendre qu'à l'ONU, à la mission iranienne aux Nations Unies, à la résidence de l'ambassadeur d'Iran à l'ONU et à l'aéroport John F. Kennedy de New York.

« L'absence de la République Islamique à l'Assemblée Générale montrera que, contrairement à l'attachement du pays des perses à ses engagements envers l'ONU et les organisations internationales, la diplomatie manque de valeur pour les États-Unis », a déclaré l'agence IRNA.

Les débats du principal organisme mondial débuteront mardi prochain.

Peo/tgj/arc