Agence de Presse de l'Amérique Latine

L’activiste Greta Thunberg appelle à une action contre l'urgence climatique

Madrid, 6 décembre (Prensa Latina) La militante suédoise Greta Thunberg a exhorté aujourd’hui les dirigeants politiques internationaux à agir contre le changement climatique et a espéré que le Sommet sur le climat (COP25) adopte des accords concrets face au réchauffement de la planète.


Lors d’une conférence de presse à Madrid avant de rejoindre la Marche pour le climat qui se déroulera au centre de la capitale espagnole, Thunberg a dénoncé que l’urgence climatique était oubliée par la classe politique.

C’est une question que les gens au pouvoir ignorent. Il y a des gens qui souffrent et meurent à cause de cette urgence climatique, mais nous ne pouvons plus attendre, a averti l’adolescente de 16 ans.

L’activiste médiatique, qui doit intervenir lundi prochain lors de la COP25 à l’occasion d’une manifestation de l’Unicef, est arrivée aujourd’hui à Madrid et s’est immédiatement rendue  au salon Ifema où se tient cette conférence des Nations Unies depuis lundi.

Certains veulent que tout continue comme aujourd’hui, ils craignent le changement, c’est la raison pour laquelle ils essaient de faire taire les jeunes, a-t-elle répondu à une question sur les critiques reçues de la part de politiciens comme le président étasunien Donald Trump.

Mais cela prouve que les voix sont entendues et ont un impact, a-t-elle ajouté.

Après avoir exhorté les dirigeants du monde à cesser d’être aussi avides, Thunberg les a appelés à comprendre que la vie est plus importante que l’argent.

Cependant, elle a également admis que le mouvement de défense du climat Fridays for Future (Vendredi pour l’avenir) n’avait pas encore obtenu de grands engagements politiques.

Nous avons accompli certaines choses, nous avons sensibilisé l’opinion publique et c’est un pas important, mais ce n´est pas assez, a-t- elle averti.

'Les émissions de dioxyde de carbone augmentent, et nous ne pouvons pas y voir une victoire. Tout ce que nous pouvons faire, ce sont de véritables actions, et si nous le voyons d’un autre point de vue, alors nous n’avons rien accompli, a-t- elle ajouté.

Nous ne pouvons nous permettre un jour de plus sans agir, a déclaré la jeune Suédoise, qui a exigé des participants à la XXVe Conférence des Nations Unies sur le changement climatique (COP25) des accords spécifiques et concrets contre ce fléau.

Peo/rgh/edu