Agence de Presse de l'Amérique Latine

Les États-Unis infligent une amende à une banque de Porto Rico pour affaires avec le Venezuela

San Juan, 13 février (Prensa Latina) La Banque de San Juan International (BSJI), à Porto Rico, a accepté de verser un million de dollars au gouvernement fédéral des États-Unis pour affaires avec le Venezuela.


Le BSJI, qui doit modifier ses procédures internes, a obtenu du gouvernement des États-Unis qu’il autorise la restitution de plus de 53 millions de dollars de comptes bancaires confisqués.

L’établissement financier a été perquisitionné par le FBI et le Service de l’immigration et des douanes (ICE) le 6 février 2019, lorsqu’il a été procédé à la confiscation de fonds pour le lien présumé avec certaines transactions financières sophistiquées et accords sous-jacents liés à des violations des sanctions contre des personnes et le Gouvernement vénézuélien.

L’enquête menée par le gouvernement fédéral comprenait également, selon le quotidien El Vocero, une révision des pratiques du BSJI en ce qui concerne l’application de la loi sur le secret bancaire, y compris les lois et règlements relatifs aux politiques et procédures de signalement des activités suspectes.

Afin de parvenir à un accord et à un remboursement de plusieurs millions de dollars, la banque a fourni une explication détaillée des transactions financières et des faits pertinents concernant ces transactions, y compris les antécédents, la mécanique et la comptabilité qui les régissent.

Le BSJI a pleinement coopéré à l’enquête, a accepté les demandes de renseignements du parquet fédéral de Porto Rico et a donné accès à ses experts et conseillers en la matière.

peo/Jha/nrm