Agence de Presse de l'Amérique Latine

Des dizaines de milliers d’euros récoltés en Allemagne pour soutenir Cuba

Berlin, 15 avril (Prensa Latina) Les organisations du mouvement de solidarité avec Cuba en Allemagne ont réuni 82 mille euros dans une campagne conjointe pour soutenir le système de santé cubain et acheter des produits médicaux, ont confirmé aujourd’hui les organisateurs à Prensa Latina.

 Les organismes de solidarité ont souligné que la plus grande des Antilles contrôlait et supervisait l’arrivée du SARS-Cov-2 de manière très cohérente.

"Cuba fait également partie du monde mondialisé, l’île des Caraïbes applique des mesures de protection comparables aux nôtres", a indiqué l’appel dans l’une de ses parties.

Il y est ajouté que les mesures de réduction des contacts prises par les autorités affectaient gravement les activités économiques, tandis que le tourisme, l´une des principales sources de recettes en devises pour le pays, est complètement arrêté.

"Dans cette situation, nous avons reçu une liste actualisée des besoins spécifiques, y compris du matériel tel que des draps, serviettes et ustensiles de nettoyage pour usage professionnel, et du matériel médical", a noté le document.

Les organisations de solidarité étudient les possibilités d’envoi, en tenant compte de la situation du transport de l’Allemagne vers Cuba.

Des sources ont confirmé que l’organisation allemande Cuba Si s’est engagée à prendre en charge les questions logistiques du matériel acheté.

Lors d´un entretien avec Prensa Latina, Edgar Goell, du Réseau de Solidarité avec l’Île, a déclaré qu´ "une telle somme de dons en l’espace d’une semaine est un excellent signe de solidarité avec Cuba et de reconnaissance et de gratitude pour ses équipes médicales qui travaillent dans tant de pays et sauvent des vies humaines".

L’activiste a souligné que les médecins cubains "font tout cela malgré le blocus des États-Unis contre leur pays, qui est impitoyablement durci par l’administration Trump, y compris actuellement en empêchant l´achat et la livraison de respirateurs artificiels et de masques de protection".

Pour sa part, l´association Cuba Sí a souligné qu’il ne s’agit pas uniquement d’être aux côtés du peuple cubain, mais aussi de créer les conditions pour que l’État cubain puisse continuer à soutenir d’autres pays dans la lutte contre le Covid-19.

La députée allemande Heike Haensel, vice-présidente du groupe parlementaire du Parti de la Gauche, a commenté sur Twitter que Cuba aide à lutter contre la pandémie du coronavirus dans 33 États, y compris de l’Union Européenne.

"Mais le gouvernement des États-Unis intensifie le blocus, y compris contre le Nicaragua, le Venezuela et d’autres pays, ce qui constitue un crime, c’est pourquoi le gouvernement fédéral doit agir : lutter contre les sanctions, offrir de l’aide, rompre le blocus", a conclu Haensel.

peo/rgh/jcd/hcn