Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba reviendra progressivement à la normale pour se remettre du Covid-19

La Havane, 12 juin (Prensa Latina) Le retour progressif à la normale à Cuba, près de trois mois après le premier cas de Covid-19 sur place, comprend aujourd’hui une étape initiale structurée en trois phases avec des mesures dans différents domaines et sous des protocoles sanitaires stricts.

Les autorités cubaines ont expliqué la veille que cette première étape prévoit des actions pour la reprise post-Ccovid-19, alors que la seconde visera le renforcement économique pour faire face à la crise prolongée qui se produira au niveau mondial.

À cet égard, le président cubain Miguel Diaz-Canel a expliqué hier à la télévision nationale que la stratégie tient compte des différences de la situation épidémiologique dans chaque territoire, et du retour progressif de l’activité économique.

Il a toutefois fait observer que certaines provinces, comme La Havane, risquaient de prendre plus de temps pour entrer dans les phases définies dans le plan en raison de leur situation épidémiologique.

De son côté, le premier ministre cubain, Manuel Marrero, a précisé que l’éloignement physique, l’utilisation obligatoire du masque et le travail à distance et télétravail font partie des mesures qui sont maintenues.

Parmi les autres mesures signalées figurent la reprise progressive des services hospitaliers, l’interdiction d’entrée dans les centres de travail pour les travailleurs présentant des symptômes respiratoires et la désinfection des mains et des surfaces.

Le chef du Gouvernement a précisé que les enquêtes actives quotidiennes se poursuivront, tout en soulignant le succès de celles-ci qui ont permis de détecter d’éventuels cas de la maladie.

Les mesures comprennent le tourisme, qui dans un premier temps sera disponible pour le marché national avec toutes les facilités existantes pour la vente de réservations, a-t-il précisé.

Cependant, des mesures sont maintenues pour les travailleurs et les visiteurs à l’intérieur des installations touristiques, où une équipe médicale sera maintenue pour assurer la surveillance et l´attention de symptômes associés au Covid-19.

Concernant l’arrivée des touristes internationaux, qui n´entrera en vigueur que dans une deuxième phase et sur des pôles strictement définis, le premier ministre a détaillé entre les mesures sanitaires l’application d’un test PCR en temps réel et la prise de température à l’arrivée à la frontière, ainsi qu’un test rapide ensuite réalisé dans les hôtels.

S’agissant de la reprise des transports, il a indiqué que les aéroports resteraient fermés dans un premier temps, même si les opérations humanitaires et autres opérations exceptionnelles se poursuivaient.

Pour sa part, le transport public urbain, entre communes et rural sera initialement rétabli avec des limites à définir sur chaque territoire.

Dans le domaine du travail, il a été informé que ceux qui ne se rendraient pas au travail par décision des autorités sanitaires, en raison d´un isolement social ou d´hospitalisation recevraient 100 % du salaire.

Selon les autorités, l’objectif est de parvenir à un processus graduel dans des secteurs tels que la santé, le tourisme, le travail et la fiscalité, le commerce extérieur et intérieur, les transports, l’éducation, le sport et la culture pour un retour progressif à la normale.

Ce plan est également destiné à éviter la réapparition de nouveaux cas et à développer les capacités pour y faire face le cas échéant et réduire les vulnérabilités dues à la maladie.

peo/Jha/lbp