Agence de Presse de l'Amérique Latine

Cuba étudie l’admission de joueurs engagés en MLB

La Havane, 16 juillet (Prensa Latina) Cuba étudie aujourd’hui la possibilité d’admettre des joueurs recrutés dans les Grandes Ligues de baseball des États-Unis (MLB, pour ses sigles en anglais) et qui peuvent représenter l’île lors d´événements internationaux, selon Higinio Vélez, président de la Fédération nationale de baseball.

Vélez, qui est depuis plus d’une décennie à la tête de l’organisation, a évoqué la possibilité d´intégrer des joueurs recrutés au sein des grandes ligues et d’autres tournois du monde lors d´une interview accordée à l’émission de télévision locale Jugada Perfecta.

'En ce moment c’est un sujet qui est à l’étude', a déclaré l´ancien directeur technique de l’équipe caribéenne qui a obtenu la deuxième place lors du premier Classico Mondial en 2006, considéré comme le résultat le plus important de l’histoire pour l´île en raison du niveau élevé de la compétition.

'Tout est en projet, cela est à l’étude et nous espérons une fin heureuse', a ajouté le dirigeant avant de préciser que 'les bras sont ouverts, tous sont cubains'.

Il a également mentionné l’existence de joueurs ayant un passé dans les Grandes Ligues et qui jouent aujourd’hui à Cuba, en référence claire à Erisbel Arruebarrena, qui est revenu cette année au sein du principal tournoi de baseball du pays caribéen après avoir joué pour les Dodgers de Los Angeles.

La Fédération Cubaine de la discipline et le bureau du commissaire des MLB ont signé en décembre 2018 un accord qui permettrait aux joueurs de la nation caribéenne de jouer au sein du plus important championnat de la planète (les MLB) sans avoir à abandonner le territoire antillais, et ce par le biais de clauses similaires à celles établies avec les autres principales ligues professionnelles de ce sport (Japon et Corée du Sud).

Entre autres objectifs, le pacte visait à contribuer à freiner des activités illicites telles que le trafic d’êtres humains, qui met encore en danger la vie et l’intégrité physique de nombreux joueurs de baseball cubain.

Cependant, l’accord a été annulé en avril 2019 par l’administration du président des États-Unis, Donald Trump, au motif que le gouvernement cubain tirerait des bénéfices économiques des clubs qui recruteraient des joueurs.

Après des décennies de domination quasi absolue sur la scène internationale, le baseball cubain a touché le fond en 2019, terminant à la sixième place des Jeux Panaméricains de Lima.

peo/rgh/jdg