Agence de Presse de l'Amérique Latine

Le gouvernement Trump cherche à contrôler les données sur le Covid-19

Washington, 16 juillet (Prensa Latina) L’administration du président étasunien, Donald Trump, a ordonné aux hôpitaux d’envoyer dès hier les données sur le Covid-19 au gouvernement, plutôt qu’aux Centres pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC, pour ses sigles en anglais).

Cette décision a suscité une vive inquiétude parmi les spécialistes de la santé qui craignent que le traitement de ces informations ne soit moins transparent, et que les données ne soient politisées ou non accessibles pour le public.

Selon les instructions publiées par le Département de la Santé et des Services Sociaux (HHS), ce sera désormais cette entité fédérale, et non les CDC, qui recueillera les rapports quotidiens sur les patients traités dans chaque hôpital, le nombre de lits et de respirateurs disponibles, et d’autres détails sur le suivi de la pandémie.

Des responsables de l’exécutif ont indiqué que ce changement accélérerait la collecte de données et aiderait le groupe de travail de la Maison Blanche sur le coronavirus à allouer des fournitures rares telles que du matériel de protection individuelle et du Remdesivir, médicament utilisé dans la lutte contre le coronavirus SARS-Cov-2, responsable du Covid-19.

Cependant, la base de données du HHS n’est pas ouverte au public, ce qui pourrait affecter le travail de dizaines de chercheurs et de responsables de la santé qui comptent sur le contenu des CDC pour faire des projections et prendre des décisions cruciales, a souligné le quotidien The New York Times.

Historiquement, les données de santé publique ont été transmises aux CDC, ce qui soulève des questions non seulement sur l’accès des chercheurs, mais aussi des journalistes et du public pour essayer de mieux comprendre ce qui se passe avec l’épidémie, a déclaré Jen Kates, directrice de la politique mondiale de santé et du VIH à la Fondation de la Famille Kaiser.

La décision a été rendue publique lorsque de nombreuses voix critiquent Trump pour ses efforts visant à remettre en question ses propres spécialistes médicaux, y compris des attaques contre le principal expert en maladies infectieuses du pays, le Dr Anthony Fauci.

Le chef de la Maison Blanche a également attaqué le CDC, et lundi il a partagé sur son compte Twitter un message d’un présentateur de télévision qui a accusé cette agence de 'mentir' sur le Covid-19 afin d’empêcher la reprise de l’économie et de lui nuire en vue des élections de novembre prochain.

peo/rgh/mar